vendredi 11 mars 2016

Réussir la question de corpus aux épreuves de français

question de corpus bac français

 Cette partie de l'épreuve écrite de français compte seulement pour 4 points, cependant elle est régulièrement peu évidente pour les candidats au bac et très complexe pour les dys.

La première réaction peut être de faire l'impasse d'une préparation, mais c'est un calcul risqué car les autres épreuves peuvent également poser souci... En effet statistiquement l'épreuve la mieux notée est le commentaire or c'est un exercice difficile également pour les dys...

Bien réussie une question de corpus permet tout de même de gagner 4 points non négligeables.

Ci-dessous je vous propose  une méthodologie pour réussir au mieux cette épreuve.

Les conseils à découvrir ci-dessous sont également disponibles ici (clic) sous forme de diaporama.

 Ils ont été reformulés, les exemples sont un peu moins nombreux pour être plus faciles à lire pour des personnes dys. De plus vous y trouverez également un mémo pour les candidats dys et une synthèse pour accompagner les candidats dys. 

 

épreuve corpus bac difficile dys

Pourquoi l'épreuve du corpus est-elle difficile pour les dys ?

  • Beaucoup de textes à lire.
  • En face d'une grande quantité de lignes, une toute petite consigne, la petite consigne a donc toutes les chances de finir aux oubliettes.
  • Un temps très limité pour cette partie de l'épreuve puisqu'on prévoit d'y consacrer environ 1H à 1H15. Le jeune dys panique déjà à cette simple idée ! Comment va-t-il faire pour se repérer dans cette jungle des textes en si peu de temps ?  
  • Comment repérer les idées essentielles, pire encore les idées correspondant à la question de corpus ? Il y a tant d'idées dans ces textes, les candidats dys qui ont en plus une pensée en arborescence (zèbres, HP) seront perdus plus encore puisqu'une idée en entraîne une autre...

 

temps question corpus

Gérer son temps pour l'épreuve de corpus

  • Sans tiers temps supplémentaire cette partie de l'épreuve doit vous occuper entre 1 H et 1H10 maximum dans ce cas consacrez environ 20 à 25 mn à la recherche des informations puis 30 à 40 mn à la rédaction et enfin 5 à 10 mn pour la relecture. 
  • Avec un tiers temps vous disposerez de 5h20 au lieu de 4h pour l'épreuve donc vous pourrez consacrer jusqu'à 1h30, 1h40 pour cette question dont 30 à 40 mn pour la recherche d'informations et environ 10 mn de relecture. 
  • Ne débordez pas. Vous aurez besoin de temps pour l'autre partie de l'épreuve. Si vous n'avez pas réussi à gérer votre temps, écourtez votre réponse et passez très vite à la suite qui est notée sur 16. 
  • En principe la réponse à cette question tient sur une à deux pages maximum.
  • Dans tous les cas n'hésitez pas à poser votre montre devant vous, écrivez sur votre brouillon l'heure maximum à laquelle vous devez avoir fini cette partie de l'épreuve. 

 

Identifier la consigne dans la question de corpus

Avant de lire les textes je vous conseille de lire la question posée, elle vous permettra d'orienter votre lecture.
Dans cette question surlignez les mots clés. Puis cherchez ce à quoi il faudra réfléchir. Si plusieurs mots sont surlignés vous pouvez également souligner les mots plus importants.
Quelques exemples ci-dessous :
  1. Quelles visions du peuple les trois extraits du corpus donnent-ils?

Quelles visions du peuple  = comment le peuple est-il représenté ? Est-ce de manière péjorative ou méliorative?
Le "s" suggère qu'il y aura des différences entre les textes.

 2- Quels sont les différents destinataires de ces poèmes ?

destinataires : à qui sont adressés ces poèmes ? Il vous faudra donc repérer les signes vous permettant de les identifier afin de vous guider (pronom, nom, etc.).

3- Comment ces dialogues de théâtre rendent-ils perceptibles les difficultés des aveux?

rendent perceptibles = font comprendre, permettent de mieux voir combien les aveux sont difficiles.
Comment = quels sont les moyens utilisés par l'auteur; comme nous sommes au théâtre la mise en scène choisie pourra être importante, on observera également le type de personnage mis en scène, la quantité de répliques et la longueur de celles-ci, le rythme, emphase ou silence, figures de style, etc.

Si vous accompagnez un jeune dys un premier travail pourra être d'apprendre à identifier la consigne puis vous chercherez avec lui afin de compléter le tableau proposé dans la partie suivante.


répondre question de corpus

Etudier les textes pour répondre à la question de corpus

  • Munissez-vous de surligneurs.
  • Ecrivez la question en haut de la page tournée en format paysage.  L'objectif est de ne pas oublier la question pour éviter le hors sujet.
  • Servez-vous du paratexte pour connaître l'auteur, la date d'écriture mais aussi le thème du texte qui apparait parfois dans le titre.
  • Réalisez un tableau sur votre brouillon, une colonne par texte, une ligne par idée.
  • Dans les textes surlignez les idées permettant de répondre à cette question. 
  • Ecrivez des mots clés dans le tableau en fonction de ce que vous avez surligné.
  • Exemples à partir des questions ci-dessus : 
Question 1 : Quelles visions du peuple les trois extraits du corpus donnent-ils ?
4 colonnes : une colonne pour les idées (vision péjorative, vision méliorative), une colonne pour chacun des 3 textes.
Ici on peut imaginer 3 lignes : une pour indiquer textes A, B et C puis vision péjorative et enfin vision méliorative qu'on complètera en fonction des textes.

Question 2 : Quels sont les différents destinataires de ces poèmes ?
5 colonnes puisque 4 textes.
4 lignes : une pour indiquer les textes et trois autres puisque 3 destinataires : échange avec une femme aimée, adressé à une femme aimée mais après rupture, adressé à une femme aimée mais également destinataires imprécis.
Dans ce cas il serait également possible d'opter pour deux lignes : adressé à une femme aimée, adressé à plusieurs destinataires.

Question 3 : Comment ces dialogues de théâtre rendent-ils perceptibles les difficultés des aveux ?
4 colonnes puisque 3 textes.
4 lignes : noms des textes, marques de la gêne, aveu impossible, joute verbale.

Si la question 3 est un peu plus difficile puisqu'il faut lire les textes afin d'observer que les aveux ne prennent pas la même forme, les idées-parties à copier dans le tableau sont généralement dans l'intitulé. 

Si vous accompagnez un jeune dys, un deuxième temps sera de lui proposer de compléter le tableau en fonction de ses découvertes. 


rédiger intro question corpus

Rédiger l'introduction de la question de corpus

  •  Ne commencez pas par "Ce corpus" sans l'avoir défini, vous devez faire comme si le correcteur ne le connaissait pas. 
  • Voici une amorce à réutiliser : " Le corpus présente trois... où..." Puis ":" et précisez les textes en indiquant l'auteur et le siècle ainsi qu'un courant littéraire si vous en avez identifié un.
Par exemple (question 3) : "Le corpus étudié présente trois scènes où les personnages se livrent à des aveux difficiles : Phèdre dans la tragédie classique de Racine avoue son amour à son beau-fils, Ruy Blas avoue son amour impossible dans le drame romantique de Hugo et H1 presse son ami H2 de lui avouer pourquoi il est si froid dans Pour un oui, pour un non."

Vous pouvez également développer un peu en précisant "Le corpus proposé à notre étude comprend..." ou "Le corpus qui nous est proposé..."
  • Précisez la nature (image, extrait, texte, etc.) et le genre du texte (théâtre, texte argumentatif, etc.). Exemple ci-dessus : "scène", "tragédie classique", "drame romantique".
  • Précisez le thème de l'extrait en quelques mots. Exemple "Phèdre [...] avoue son amour à son beau-fils".
  • Reprenez la problématique. Exemple "Ces trois extraits nous offrent une vision du peuple  différente.".
  • Fin de l'introduction et annonce du plan : "Tout d'abord nous observerons ... puis... "- Exemple en reprenant la problématique précédente : "Dans un premier temps nous observerons une vision péjorative de celui-ci puis une vision méliorative." 
Une étape suivante pour les candidats dys sera la rédaction complète de l'introduction puis développement du plan sous forme de I-A, I-B, etc.
Pour rédiger le plan, il reprend le tableau et découpe celui-ci sous forme de plan. Pour cela il utilise les différentes lignes du tableau.  

développement question corpus

Rédiger le développement de la question de corpus 

  • Surtout ne séparez pas forme et fond. Quel que soit l'exercice demandé en français il ne faut jamais séparer la forme (les figures de style, les rimes, etc.) du fond (le contenu, ce dont l'auteur parle, les idées, etc.). 
  • Un paragraphe correspond à une idée
  • Illustrez toujours une idée par un exemple précis. Les citations sont à écrire entre guillemets ("...").
  • Ne cherchez pas à tout dire : concentrez-vous uniquement sur la question de corpus, gardez-la à portée de vue. Ne faites pas un commentaire littéraire de chaque texte, ce n'est pas ce que vous demande. Or c'est souvent en cherchant à trop en dire que le temps vient à manquer. Utilisez votre tableau pour éviter la tentation de trop en dire.
Désormais le candidat dys rédige tout le devoir, il peut cependant être important de relire tout d'abord son plan afin de s'assurer qu'il n'est pas hors sujet. 

Conclusion de la question de corpus

  • Amorce possible : "Ce corpus de textes... "
  • Répondez à la question en reprenant l'intitulé de celle-ci. 
Exemple avec la question 2  ("Quels sont les différents destinataires de ces poèmes ?") : Les destinataires de ces poèmes sont donc différents, parfois l'auteur s'adresse à une femme aimée ou bien également à d'autres destinataires comme le lecteur du poème ou lui-même. Si on reprend l'amorce ci-dessus "Ce corpus de textes s'adresse donc à des destinataires différents : femme aimée ou femme aimée et lecteur ou encore il est destiné à une forme de dialogue avec soi-même".
    Ouvrez le texte : certains correcteurs se moquent de ne pas en avoir tandis que d'autres préfèrent que vous en ajoutiez une.

D'autres billets sur le blog autour du bac de français

4 commentaires:

  1. coucou

    Merci pour toutes ces explications qui me seront une précieuse aide le jour venu. Mais pour le moment, j'essaie de le motiver à rédiger avec des champs lexicaux (quand il le veut bien) ou tout simplement à comprendre des textes. Mais il préfère plus les maths que le français.
    bon dimanche

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Cendrillon, j'ai prévu un autre champ lexical pour mercredi. ;) Jongler avec les chiffres est amusant également, ici préférence pour les mots, mais peut-être choisira-t-il un avenir avec les chiffres... Ses projets sont les mêmes ?
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  3. Tes conseils sont précieux même pour un candidat non-dys !!!

    Cette question est complexe parce qu'elle doit rassembler un maximum de déduction en un minimum de lignes. Pas simple...

    Il faut avant tout parfaitement décoder les textes et y voir les messages sous-jacents directement liés à la question. C'est le plus compliqué si on n'a pas une bonne culture littéraire.
    Après, il faut gérer son temps, rédiger sans paniquer.
    L'épreuve de français reste quand même une épreuve complexe qui pourrait largement être simplifiée dans sa forme et sur le fond également.

    Bonne journée. Bises
    Valérie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton retour complémentaire Valérie. En effet, cette question de corpus peut présenter des intérêts pour un certain nombre de professions puisqu'il s'agit de repérer des informations clés, de synthétiser sans céder à la tentation du résumé texte par texte. Mais elle est loin d'être évidente tant les textes peuvent être denses et bon nombre de candidats dys ou pas peinent à savoir comment la réussir...

      Supprimer