dimanche 17 janvier 2016

Epreuves Langues au bac en candidat libre

langues au bac

Epreuve écrite (bacs généraux et technologiques sauf TMD, STAV et hôtellerie )

Première partie notée sur 10 : compréhension de l'écrit.
Deuxième partie notée sur 10 : expression écrite.
Le coefficient est différent selon la langue (LV1 ou LV2) et la série.

Pour s'entraîner à la première partie de cette épreuve ma fille a utilisé des annales. Il importe d'être vigilant par rapport à la formulation des questions. Ainsi si on demande d'expliquer, il ne faudra pas se contenter de paraphraser et si une citation est demandée, il faudra être précis et ne pas opter pour une citation trop longue. Ces précisions sont particulièrement importantes pour le bac L.
Un surligneur sera un outil utile pour les jeunes à profil dys, de cette manière ils parviendront plus facilement à se concentrer sur la partie importante et éviteront de répondre à côté de la question. 

Pour la seconde partie, j'ai opté pour le bonheur d'écrire. Par conséquent depuis des années des champs lexicaux (à retrouver ici en anglais et en italien) ont été proposés. L'objectif était double : développer le vocabulaire et maintenir le plaisir d'écrire en laissant les filles libres de suivre une idée proposée par moi ou d'en changer.
Pour le bac il a donc fallu apprendre à écrire sur commande. Un exercice peu agréable car les thèmes sont rarement positifs. Là encore nous avons utilisé des annales.

Epreuve orale 

Généralités
Pour tous 4 notions : Mythes et héros - Idées de progrès- Espaces et échanges- Lieux et formes de pouvoir.



- Pour les bacs généraux sauf L, TMD, STAV et hôtellerie : 10 mn de préparation puis 5 mn pour présenter une notion illustrée par au minimum 3 documents (au moins deux textes) et 5 mn pour en discuter.

- Pour les bacs L : 10 mn de préparation puis 10 mn de présentation et 10 mn de discussion.
Pour la LV1 nous avions préféré être prudentes, elle avait au moins 4 documents pour chaque notion (en réalité M. avait eu à sa disposition plus de documents mais elle a choisi les plus pertinents pour les problématiques qu'elle avait définies).

- Pour la LV3- spécialité- du bac L : seules deux notions sont choisies parmi les 4

Préparation
La préparation par langue a été détaillée dans les articles suivants :
Article sur le blog pour la préparation au bac d'anglais (lien).
Article sur le blog pour la préparation au bac d'italien (lien 2).

   D'une manière générale, nous avons lu, commenté, épluché plusieurs documents en lien avec une notion puis un thème donné. Par exemple pour Mythes et Héros en anglais, M. avait choisi le mythe du Loch Ness, nous avons donc fait une recherche autour des différents mythes liés au Loch Ness, elle a beaucoup lu sur le sujet qui la passionnait (de ce point de vue c'est un avantage de se présenter en candidat libre puisque le jeune peut choisir le thème qui lui parle, il est d'autant plus motivé pour le mener à son terme).

Problématique
Puis une fois que les textes ont été découverts et compris, elle a choisi une question permettant de mettre en parallèle les trois textes, il s'agit de la problématique. Une bonne problématique est une question précise qui ouvre une réflexion.

Dossier
Ensuite elle a réalisé deux ou trois parties pour illustrer chaque problématique.

Afin de mieux repérer les différentes informations, elle a crée un powerpoint par notion, ainsi chaque page était illustrée par une image et un texte court et précis avec mots clés en gras. Elle n'a cependant pas souhaiter apprendre ces powerpoints par coeur comme lui conseillait une copine scolarisée qui avait appris ses présentations et ainsi obtenu une bonne note. Elle s'est donc contentée d'apprendre ses plans. Le jour J, sur son brouillon, elle a copié le plan (de mémoire bien sûr) puis l'a développé avant de se présenter pour exposer la notion retenue par le correcteur.

Particularités des candidats libres
Si le candidat libre a l'avantage de pouvoir choisir ses textes, elle et d'autres jeunes ont eu la désagréable surprise de découvrir que certains examinateurs n'apprécient pas les candidats libres... Ainsi si elle a généralement eu des examinateurs ouverts, souriants et même encourageants, celle d'italien est allée jusqu'à la complimenter ouvertement (précieux, ces examinateurs là sont des perles!), elle a malheureusement eu une mauvaise expérience avec une correctrice cassante qui ne lui a même pas accordé le temps règlementaire pour la préparation et le passage, mais parole de candidate contre parole d'enseignante, nous ne sommes pas allés plus loin, elle a de toute façon réussi le bac. ☺

Informations sur les bacs généraux et technologiques à retrouver ici. 
Informations pour le bac L
Informations sur les langues rares ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire