Cure d'oeuvres théâtrales

  • Lecture en commun ou séparées
  • Représentations théâtrales telles que "Le jeu de l'amour et du hasard" (Marivaux) ou encore "Les précieuses ridicules" de Molière.
La première fut très appréciée. Les décors n'étaient pas conformes à ce que nous avions l'habitude de voir. Ce fut donc l'occasion d'en discuter, de comparer, d'en voir les inconvénients mais aussi les intérêts !
Pour la seconde, il s'agissait d'une adaptation très contemporaine qui nous avait parfois laissées perplexes.
M. avait une proposition de travail intitulé "Le théâtre doit-il être joué ou lu ?"
Un excellent prolongement donc pour ses réflexions. :)
  • Quelques oeuvres choisies :
Plusieurs pièces de Molière. En ce qui concerne "L'avare", j'avais également proposé le film avec Louis de Funès. Une fois encore, ce fut une bonne occasion pour prolonger les observations et comparaisons.
 De plus, choisir ainsi différentes approches permet de renouveler l'intérêt du thème et d'offrir des angles différents.
George Dandin n'a pas eu beaucoup de succès, sans doute parce qu'aucun des personnages n'est "aimable".
Au contraire Tartuffe a su les amuser.
Elle connaissait déjà quelques pièces de Corneille et n'ont pas choisi d'en découvrir de nouvelles.

Puis nous nous étions tournées vers Racine. Phèdre avait su les séduire. Et comme l'avait si bien remarqué M., "lire Phèdre est le meilleur moyen de s'imprégner de la beauté de ses alexandrins afin de pouvoir prendre le temps de les comprendre et éventuellement les relire"...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire