mardi 29 décembre 2015

Balzac, Peines de coeur d'une chatte anglaise

peines de coeur d'une chatte anglaise

Présentation :

"En 1840, l'éditeur Hetzel eut l'idée d'un grand livrecollectif illustré par le célèbre caricaturiste Grandville : Scènes de la vie privée et publique des animaux. A cette occasion, plusieurs écrivains de renom, parmi lesquels Charles Nodier, Alfred de Musset et George Sand, entreprirent de donner la parole aux bêtes, pour dévoiler des travers tout humains. Balzac, dans ce projet, s'imposa comme le collaborateur le plus fécond : il écrivit, en marge de la Comédie humaine, cinq nouvelles pleines d'humour et d'esprit, réunies dans le présent volume. Le premier de ces récits, Peines de cœur d'une chatte anglaise, relate les amours interdites d'une aristocratique féline et d'un matou sans le sou : on dit que, sous ce masque, Balzac aurait mis en scène sa liaison secrète avec la comtesse Guidoboni-Visconti..."

Commentaire :

 

Une lecture commune ou comment découvrir Balzac en s'amusant et réfléchissant.
En effet, ce recueil propose différentes nouvelles dont celle où une chatte anglaise éduquée avec attention s'éprend d'un matou de gouttière et subit alors le jugement de l'aristocratie féline.
A l'intérieur, on y découvre également :
- Guide-âne à l'usage des animaux qui veulent parvenir aux honneurs.
- Voyage d'un moineau de Paris à la recherche du meilleur gouvernement
- Voyage d'un lion d'Afrique à Paris et ce qui s'ensuivit.
- Les amours de deux bêtes offertes en exemple aux gens d'esprit.

Amusante, poétique, soignée, l'écriture de Balzac nous permet ainsi de découvrir différentes caricatures s'inspirant de la vie animale, mais surtout de la société...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire