Accéder au contenu principal

Découvrez ma boite à outils

Découvrez ma boite à outils
Sélection d'outils- Clic sur l'image

5 intérêts aux jeux coopératifs

Cet été, c'est le moment de partager des moments en famille : des promenades, des vacances, des activités, mais aussi des jeux.
Aussi je vous propose aujourd'hui de découvrir 5 intérêts aux jeux coopératifs.

1- Pas de tristesse enfantine isolée 

Si l'enfant perd, l'équipe perd. Or la tristesse est bien moins grande. L'enfant n'est pas seul, il peut observer comment les autres joueurs réagissent. Personne ne triomphe, parfois même on peut recommencer et gagner !

2- Apprendre à gérer l'échec

L'enfant apprend ainsi à gérer l'échec plus sereinement : si ça ne semble pas si grave pour les autres alors son univers ne s'écroule pas.
Or, la gestion de l'échec est particulièrement importante, c'est en gérant ses échecs que l'on s'accroche encore, qu'on cherche à recommencer pour enfin réussir.
L'enfant peut observer les autres qui vivent très exactement la même chose que lui et ainsi s'identifier à eux pour gérer l'échec.

3- Le plaisir d'être unis, des liens resserrés

Lorsqu'on joue tous ensemble, dans un même but, on se sent particulièrement solidaire, unis.
Trembler ensemble, jouer stratégie ensemble, perdre ou gagner ensemble.
Avec un jeu coopératif, personne n'est isolé.

4- La coopération versus la compétition

En jouant coopératif, on s'aperçoit qu'il est aussi agréable, plus si vous raisonnez comme moi, de jouer coopération que de jouer compétition.
En jouant coopératif, le désir de se dépasser est présent. Cependant, c'est en équipe qu'on cherche à donner le meilleur de soi et non l'un contre l'autre.

5- Les jeux coopératifs pour développer l'entraide

L'entraide au moment du jeu, mais également au-delà.
Aujourd'hui, trop souvent, des regards sont détournés. Il y a une douzaine d'années, sur un parking, une femme a reçu insultes et coups de son ex. Certes, j'étais la plus proche, mais j'ai été la seule à intervenir. D'autres personnes se sont approchées, restant encore à distance. Heureusement pour moi, l'homme était lâche et s'est enfui.
Les activités de coopération réveillent en nous un sentiment de solidarité. Et s'il ne s'agit pas de se mettre en danger (pour ma part, il faut l'admettre, j'ai parfois eu un comportement kamikaze), s'interpeller, s'associer, c'est ce qui permet à chacun d'être plus fort.

*Jeu en image : Dans la forêt des merveilles, un excellent jeu coopératif.
Retrouvez d'autres jeux coopératifs ici.

Merci d'avoir lu cet article et à très bientôt !

Vous cherchez des outils alternatifs, positifs et innovants ?
  

Commentaires