Accéder au contenu principal

Pierre Fluchaire, Les secrets du sommeil de votre enfant

Commentaire :
Il y a une quinzaine d'années (déjà), l'une de mes filles dormait très mal. Elle avait toujours été une toute petite dormeuse. A cette époque, finalement, c'était surtout un problème pour moi car elle était en pleine forme !

Et puis, en grandissant, avec les questions existentielles (particulièrement tôt chez les enfants à haut potentiel), des soucis se sont présentés : difficultés d'endormissement, cauchemars au milieu de la nuit, bruxisme et somnambulisme ! Les nuits étaient courtes et j'étais régulièrement inquiète. Un enfant qui se déplace en dormant, c'est impressionnant ! On dort alors sur une seule oreille en se demandant s'il ne va pas se mettre en danger. Heureusement la demoiselle jouait surtout de la musique au milieu de la nuit (la chorale au milieu de la nuit, ça a un côté folklorique la première fois, on songe que c'est mieux que le réveil et puis, après un temps, ça épuise ;) ).

Le médecin nous avait conseillé un médicament "doux" qui n'a eu aucun effet et qui, en plus, ne me semblait pas anodin. L'homéopathie (Belladonna) a permis un réel mieux contre les cauchemars.
Pourtant ça ne suffisait pas.

Par conséquent, j'ai cherché mieux et j'ai découvert le livre de Pierre Fluchaire qui a changé nos vies !

Dans une première partie, il explique pourquoi sommeil et rêve sont importants, il distingue le sommeil lent et le sommeil paradoxal. De plus, il présente la notion de cycle du sommeil et c'est probablement ce point qui a le plus changé nos vies ! En effet, avant, je n'avais jamais réalisé que nous avions tous des cycles de sommeil différents. Avant, ayant entendu parler de cycle du sommeil, je pensais : un cycle = 1h30. Or le mien, par exemple, était de près de 2h (était car la durée de nos cycles peut évoluer au fil du temps) ! Connaître la durée d'un cycle, c'est également très utile pour un réveil car cela permet de programmer la sonnerie à la fin d'un cycle et non au milieu, ce qui est cause d'épuisement !
Pour repérer ses cycles, on observe son corps (bâillement, yeux qui picotent, etc.) et le temps entre deux moments de fatigue.

Dans une deuxième partie, il précise les règles fondamentales du sommeil : le dodo punition à fuir, l'importance d'une régularité, l'endormissement, etc.
Ai-je toujours tout suivi ? Non. Mais j'ai en effet pu constater que des horaires réguliers étaient importants. Il attire aussi l'attention sur le piège des écrans, cela m'a appris à être plus attentive aux propres signes de mon corps et si, par exemple, je suis sur mon ordinateur après 22 heures, je peux être certaine que ma nuit sera agitée et courte ! Tout le monde ne réagira sans doute pas de la même façon, mais les enfants sont particulièrement sensibles, il me semble donc judicieux d'y prendre garde.

Puis, il évoque l'évolution du sommeil de l'enfant au fil des âges. Ensuite, il poursuit avec les troubles du sommeil, les causes d'insomnie et enfin, avec les maladies du sommeil. Quelques temps plus tard, ma fille cessa d'être somnambule et nous pûmes dormir sans intermède musical nocturne. ;)

Si l'idée de parler de cet ouvrage aujourd'hui m'est venu, c'est parce que j'évoque les besoins fondamentaux à respecter afin d'améliorer l'attention des enfants et encourager leur motivation dans ma formation "Motiver son enfant/L'aider à se concentrer" (lien).

Présentation :
"Le sommeil contribue de façon essentielle à l'équilibre et à la croissance. D'où son importance capitale chez l'enfant comme chez l'adolescent. Pourtant les troubles n'en sont pas rares. Accompagnes d'un cortège de maux, physiques et psychologiques, ils perturbent parfois sérieusement la vie de l'enfant et de son entourage. Qu'il s'agisse de prévenir l'apparition de ces troubles ou de s'en débarrasser lorsqu'ils sont installés, Pierre Fluchaire, spécialiste du sommeil et du rêve, auteur de nombreux livres sur le sujet, dont Bien dormir pour mieux vivre, propose des solutions simples et parfaitement naturelles. Après avoir décrit les mécanismes biologiques en jeu dans l'insomnie (cycles, durées, horaires ... ), il indique comment les respecter, passe en revue les "maladies" du sommeil, et apprend aux parents à être à l'écoute de cet instinct, puissant chez l'enfant, qui conditionne le sommeil. Avec bon sens, simplicité et clarté, Pierre Fluchaire signe ici un véritable guide du "savoir dormir" qui devrait réconcilier tous les enfants avec le sommeil."

Sommaire :
  • L'importance du sommeil et du rêve
  • Les règles fondamentales du sommeil
  • Le sommeil de l'enfant
  • Les troubles du sommeil
  • Les maladies du sommeil
Merci d'avoir lu cet article et à très bientôt !



Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter en haut, à droite du blog.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Instruction obligatoire dès 3 ans et nouvelle menace pour l'IEF

Proposition 1 : Instruction obligatoire dès 3 ans La mesure est annoncée, des votes sont proposés, la mesure est abandonnée pour être reproposée, non votée, reproposée, pffiou.

Et oui, une fois encore, on nous propose- ah non cette fois on nous promet l'instruction obligatoire dès 3 ans. Un article parmi tant d'autres ici avec la coquille habituelle : confusion "scolarité" et "instruction.
La proposition a été déposée le 6 décembre 2017 (lien ici).
L'annonce est déjà faite, la détermination est affichée : à partir de 2019, tous les enfants de 3 ans et plus seront concernés par l'obligation d'instruction.
A partir de septembre de cette année, une expérience sera déjà tentée hors métropole (plus d'informations là).

Des moyens suivront-ils ?
On nous explique que c'est indispensable pour un meilleur langage des enfants... Chouette encore plus d'enfants envoyés très tôt chez l'orthophoniste car ne rêvons pas, les petites cases suivront, …

Bachelière du unschooling avec mention bien !

C'est avec joie et fierté que je vous annonce que L. vient de décrocher le bac à son tour !
Cerise sur le gâteau, bac avec mention bien pour une moyenne de 15/20 !

L. est une bachelière du unschooling puisqu'aucun apprentissage ne lui a été imposé depuis son passage éclair en CP où elle s'est ennuyée...   Cette dernière année a été prodigieusement ennuyeuse car étudier pour le bac suppose un bachotage intensif, mais L. était hyper motivée, elle a donc beaucoup travaillé pour obtenir ce résultat.

Assocations nationales et Listes locales

 Monde : découpage ensuite par continents, pays et régions :
Carte IEF

Calendrier des rencontres non scos là.
Associations nationales Instruction en famille
Quatre associations nationales, par ordre de création  :
LED'A (site Internet) + LED'A (Les Enfants D'Abord) : groupe Facebook 
CISE (Choisir d'Instruire Son Enfant)
LAIA (Libres d'Apprendre et d'Instruire Autrement)
UNIE

Pour mieux agir ensemble, 3 associations (LED'A, CISE et LAIA) se sont associés à un groupe de réflexion/action, le Collect'IEF.
Ensemble ils se réunissent dans le Collectif Pour la Liberté de l'Instruction  (CPLI)

Depuis quelques années il existe également un portail autour de l'instruction en famille : Le portail de l'IEF

De plus une fédération existe également, elle concerne les enfants sans école et les enfants en école sans contrat EN :  FELICIA : Fédération pour la Liberté du Choix de l'Instruction et des Apprentissages et page ici.

Collectif  L'école est la …