Accéder au contenu principal

Ursula Jones et Sarah Gibb, La princesse qui n'avait pas de royaume

Présentation :
"Il était une fois une princesse qui n'avait pas de royaume. Mais une princesse sans royaume, ce n'est pas possible! La belle arrivera-t-elle à le retrouver en parcourant les routes du monde ? Et qui sait si d'aventure, en chemin, elle rencontrait aussi le roi de son cœur..."

Commentaire :
Coup de coeur pour ce livre.
Tout d'abord l'ouvrage est magnifique. L'univers proposé par l'illustratrice est tout en délicatesse et invitation au voyage. Des dessins en ombre chinoise sont proposés ici et là, accentuant l'impression non pas de lire, mais de voir un conte se dérouler devant nous. De plus, ce choix partiel d'ombres chinoises permet de mieux suivre un des messages de l'album qui est de ne pas se fier aux apparences.
L'histoire est joliment écrite et on apprécie de découvrir une princesse sans royaume qui oscille entre vie de princesse et vie de bohème. Dans sa recherche de royaume, elle rencontrera différentes personnes et devra choisir son destin.
Cet ouvrage est un véritable hymne à la liberté et au besoin d'être soi, au-delà des apparences.
Une histoire où la princesse n'est pas passive et qui plaira certainement à bien des familles sans école. ;)

Merci d'avoir lu cet article et à très bientôt !


 
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter en haut, à droite du blog.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Instruction obligatoire dès 3 ans et nouvelle menace pour l'IEF : "Essais encore"

Proposition 1 : Instruction obligatoire dès 3 ans La mesure est annoncée, des votes sont proposés, la mesure est abandonnée pour être reproposée, non votée, reproposée, pffiou. L'entêtement finira bien par payer...

Et oui, une fois encore, on nous propose- ah non cette fois on nous promet l'instruction obligatoire dès 3 ans. Un article parmi tant d'autres ici avec la coquille habituelle : confusion "scolarité" et "instruction.

Donc une fois encore, il s'agit d'une proposition. La proposition a été déposée le 6 décembre 2017 (lien ici).**
A partir de septembre de cette année, une expérience sera déjà tentée hors métropole (plus d'informations là).

Des moyens suivront-ils ?
On nous explique que c'est indispensable pour un meilleur langage des enfants... Chouette encore plus d'enfants envoyés très tôt chez l'orthophoniste car ne rêvons pas, les petites cases suivront, les attentes seront là.

On nous dit que les enfants réussissent mieu…

Bachelière du unschooling avec mention bien !

C'est avec joie et fierté que je vous annonce que L. vient de décrocher le bac à son tour !
Cerise sur le gâteau, bac avec mention bien pour une moyenne de 15/20 !

L. est une bachelière du unschooling puisqu'aucun apprentissage ne lui a été imposé depuis son passage éclair en CP où elle s'est ennuyée...   Cette dernière année a été prodigieusement ennuyeuse car étudier pour le bac suppose un bachotage intensif, mais L. était hyper motivée, elle a donc beaucoup travaillé pour obtenir ce résultat.

Assocations nationales et Listes locales

 Monde : découpage ensuite par continents, pays et régions :
Carte IEF

Calendrier des rencontres non scos là.
Associations nationales Instruction en famille
Quatre associations nationales, par ordre de création  :
LED'A (site Internet) + LED'A (Les Enfants D'Abord) : groupe Facebook 
CISE (Choisir d'Instruire Son Enfant)
LAIA (Libres d'Apprendre et d'Instruire Autrement)
UNIE

Pour mieux agir ensemble, 3 associations (LED'A, CISE et LAIA) se sont associés à un groupe de réflexion/action, le Collect'IEF.
Ensemble ils se réunissent dans le Collectif Pour la Liberté de l'Instruction  (CPLI)

Depuis quelques années il existe également un portail autour de l'instruction en famille : Le portail de l'IEF

De plus une fédération existe également, elle concerne les enfants sans école et les enfants en école sans contrat EN :  FELICIA : Fédération pour la Liberté du Choix de l'Instruction et des Apprentissages et page ici.

Collectif  L'école est la …