Accéder au contenu principal

Maman, papa, je t'aime donc je crie


Ce matin, j'ai découvert avec intérêt le nouvel article de Séverine, "La figure d'attachement" sur son blog "Pour une éducation positive". Il y est question des crises émotionnelles, de l'opposition au quotidien avec le parent puisque celui-ci est sa "figure d'attachement", la personne avec qui il se sent en sécurité, avec qui il peut relâcher la pression. N'hésitez pas à le lire dans son intégralité car cet article est très juste.

L'enfant peut avoir besoin de s'emporter en fonction des sollicitations qu'il a perçues, de son tempérament, de sa sensibilité, de son âge, de sa maturité affective, etc. Cependant, lorsque ça se produit, le parent se sent souvent désarmé. Pourquoi mamie, pourquoi l'enseignant parle-t-il d'un enfant sage lorsque, lui, affronte des tempêtes émotionnelles ? Parce que, comme l'explique très bien Séverine, nous sommes la figure d'attachement, la personne avec qui les tensions peuvent être relâchées. Son article est d'utilité publique pour lutter contre la trop fréquente culpabilité des parents.

D'autre part, Séverine propose des formations adaptées aux enfants à haut potentiel. Intéressée par son travail, songeant qu'il pourrait être utile à d'autres parents mais refusant d'évoquer un travail que je ne connaissais pas, je lui ai demandé si elle accepterait de le partager avec moi. Etant donné qu'elle apprécie mon propre travail, elle a accepté et j'ai pu tester sa formation avec plaisir. Ainsi le premier module intitulé "Se mettre en chemin vers une éducation positive" saura guider bien des parents. 

Merci d'avoir lu cet article et à très bientôt !

 
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter en haut, à droite du blog.

Commentaires

  1. J'avais lu avec soulagement cette publication sur la figure d'attachement. Mon mari et moi sommes solidaires dans l'éducation de notre enfant. Mais lui est souvent absent pour raisons professionnelles. Je suis donc celle qui essaie d'appliquer nos principes d'éducation. Alors qu'elle a un comportement impeccable avec lui et/ou lorsqu'il est là, avec moi, elle est parfois difficile à "gérer". Cette explication sur la figure d'attachement m'avait rassurée parce que je ne comprenais pas pourquoi elle se comportait si différemment avec moi. Différence de comportement qui est, même lorsqu'on en comprend un peu mieux, au moins en partie, la raison, néanmoins source d'une grande lassitude parfois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour anonyme, merci pour votre témoignage. Difficile en effet lorsqu'on n'est pas maman solo et pourtant que c'est régulièrement ce qui se passe... Est-ce que le papa prend le relai en vous laissant plusieurs heures de liberté le week-end ? Cela pourrait permettre de vous ressourcer et à votre fille d'investir davantage sa relation avec son papa. Bon courage !

      Supprimer
    2. Je vous remercie beaucoup.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Instruction obligatoire dès 3 ans et nouvelle menace pour l'IEF : "Essais encore"

Proposition 1 : Instruction obligatoire dès 3 ans La mesure est annoncée, des votes sont proposés, la mesure est abandonnée pour être reproposée, non votée, reproposée, pffiou. L'entêtement finira bien par payer...

Et oui, une fois encore, on nous propose- ah non cette fois on nous promet l'instruction obligatoire dès 3 ans. Un article parmi tant d'autres ici avec la coquille habituelle : confusion "scolarité" et "instruction.

Donc une fois encore, il s'agit d'une proposition. La proposition a été déposée le 6 décembre 2017 (lien ici).**
A partir de septembre de cette année, une expérience sera déjà tentée hors métropole (plus d'informations là).

Des moyens suivront-ils ?
On nous explique que c'est indispensable pour un meilleur langage des enfants... Chouette encore plus d'enfants envoyés très tôt chez l'orthophoniste car ne rêvons pas, les petites cases suivront, les attentes seront là.

On nous dit que les enfants réussissent mieu…

Bachelière du unschooling avec mention bien !

C'est avec joie et fierté que je vous annonce que L. vient de décrocher le bac à son tour !
Cerise sur le gâteau, bac avec mention bien pour une moyenne de 15/20 !

L. est une bachelière du unschooling puisqu'aucun apprentissage ne lui a été imposé depuis son passage éclair en CP où elle s'est ennuyée...   Cette dernière année a été prodigieusement ennuyeuse car étudier pour le bac suppose un bachotage intensif, mais L. était hyper motivée, elle a donc beaucoup travaillé pour obtenir ce résultat.

Assocations nationales et Listes locales

 Monde : découpage ensuite par continents, pays et régions :
Carte IEF

Calendrier des rencontres non scos là.
Associations nationales Instruction en famille
Quatre associations nationales, par ordre de création  :
LED'A (site Internet) + LED'A (Les Enfants D'Abord) : groupe Facebook 
CISE (Choisir d'Instruire Son Enfant)
LAIA (Libres d'Apprendre et d'Instruire Autrement)
UNIE

Pour mieux agir ensemble, 3 associations (LED'A, CISE et LAIA) se sont associés à un groupe de réflexion/action, le Collect'IEF.
Ensemble ils se réunissent dans le Collectif Pour la Liberté de l'Instruction  (CPLI)

Depuis quelques années il existe également un portail autour de l'instruction en famille : Le portail de l'IEF

De plus une fédération existe également, elle concerne les enfants sans école et les enfants en école sans contrat EN :  FELICIA : Fédération pour la Liberté du Choix de l'Instruction et des Apprentissages et page ici.

Collectif  L'école est la …