Accéder au contenu principal

Découvrez ma boite à outils

Découvrez ma boite à outils
Sélection d'outils- Clic sur l'image

Les Koboltz, tome 1 : Mission Uluru par Benoit GRELAUD

Présentation :
"Véritables génies du recyclage et de la dépollution, les Koboltz vivent dans des cités souterraines, loin du regard des hommes. Leur obsession : préserver la nature. Alors quand les hommes la menacent avec la mise au point d'un insecticide ultrapuissant, les Koboltz organisent une mission spéciale afin d'empêcher la création de ce poison."

Illustrations de Sylvain Even
A partir de 9/10 ans- 12,90 €

Avis :
Lorsque j'ai aperçu ce livre sur le site Babelio, j'ai tout d'abord repéré la couverture gaie et colorée. L'équilibre des couleurs et des formes évoquait à la fois un univers moderne et naturel, j'ai alors consulté la présentation de l'ouvrage qui, à son tour, a su m'attirer. Un livre sur l'écologie ? Des petits êtres cachés ? Deux excellentes idées pour les enfants d'aujourd'hui !

Concernant les illustrations, j'aime beaucoup la rondeur des personnages, le choix des couleurs, le choix d'un style "animation 3 D". En revanche, je regrette que les traits de certains personnages ne soient pas plus personnels. Les illustrations sont cependant si soignées et maitrisées qu'il est difficile de ne pas apprécier celles-ci.

Concernant l'histoire, j'ai beaucoup aimé cette approche écologique. Ouf enfin une armée qui n'est pas une armée de batailles, de blessés et de morts, ai-je pensé ! Un peu de douceur dans un monde toujours plus rapide aux images souvent brutales, il était temps !
Cependant, j'ai regretté le côté facile de l'histoire. Sans doute suis-je trop grande car je n'ai jamais eu hâte de tourner la page suivante, je n'ai jamais été entrainée par l'histoire.
La lecture est facile et il est agréable de suivre ces petits personnages (même si là encore j'ai bondi en lisant que des filles semblaient apprécier de porter un corset- vous savez ces engins de torture qui vous enserrent la taille et vous empêchent de correctement respirer). Chaque personnage a son propre caractère et est donc facilement repérable, ce qui est un plus pour le jeune lecteur.
De plus, des réflexions écologiques et des connaissances sont distillées ici et là.
Au final, le bilan est positif et je félicite l'auteur, l'illustrateur et la maison d'édition Slalom pour ce choix judicieux d'une histoire écologique !

Merci à Babelio et aux éditions Slalom pour cet envoi ! 

Jusqu'à la fin de la semaine, n'oubliez pas mon concours pour gagner jusqu'à 4 de mes livres (lien) !

Merci d'avoir lu cet article et à très bientôt !


Ici, inscription à la newsletter pour ne manquer aucun billet (si le cadre ne s'affiche pas, supprimez addblock le temps de valider) :

Commentaires