Accéder au contenu principal

Découvrez ma boite à outils

Découvrez ma boite à outils
Sélection d'outils- Clic sur l'image

Une journée type (ou non type) sans école lorsque L. avait environ 13 ans


Image Pixabay
Sur Faire l'école à la maison, je vous ai proposé cette semaine : 
Pour Apprendre avec bonheur, je vais solliciter ma mémoire pour vous proposer une journée type ou non type lorsque L. avait environ 13 ans ! Une journée n'étant pas identique à la maison depuis pfff... je ne sais plus. ;)

Back to the past, c'est maintenant !  

Il est 8 h, 9h, 10 h, L. dort encore... Depuis qu'elle est ado, L. a besoin de se lever tard. Pendant ce temps, avec M. nous étudions pour le bac de français. 
10h30/11 heures, une jeune fille aux yeux à peine ouverts, aux cheveux en bataille et au pas trainant émerge difficilement de sa chambre. 
Parfois nous entreprenons un voyage virtuel (géographie et culture donc), parfois elle lit (romans divers et variés dont un bon nombre de classiques, elle s'est découvert une passion pour Zola).

Midi, 12h30, 13h, 13h10, nous déjeunons. Nous échangeons régulièrement sur les voyages virtuels en cours.

13h, 13h15, 13h30, nous pratiquons un peu d'italien à trois. En ce moment, nous utilisons un support appelé Domani. Nous lisons, commentons et les filles complètent quelques exercices choisis.  Parfois, nous complétons avec "Conjuguer les verbes en italien", nous testons depuis peu. 

L. enchaine avec l'invention d'un texte en français à partir de champs lexicaux, elle s'interrompt à peine pour avaler un goûter. Parfois, elle poursuit même pendant son rendez-vous quotidien avec ses amis sur le net... 

19h30/19h40/20h/20h30 nous dînons. 
Parfois L. lit, parfois elle regarde un film. Le film est en français ou régulièrement en anglais.
J'en profite pour relire le texte de L., j'utilise la fonction "suivi des modifications" afin qu'elle puisse repérer les erreurs réalisées. Le lendemain, elle m'interrogera si elle ne comprend pas pourquoi j'ai changé l'orthographe d'un mot.
Puis L. se couche et lit... jusqu'à minuit, une heure... la lumière filtre encore sous sa porte lorsque je me couche vers minuit... L'activité hormonale retarde l'endormissement. Déjà L. n'est plus ma petite fille... La complicité entre nous est cependant grande et jamais je n'ai connu le conflit parent-ado. Je pense que c'est parce que nous avons appris à communiquer, à nous connaître, à respecter nos personnalités et besoins mutuels...

Merci d'avoir lu cet article et à très bientôt !

Retrouvez également sur Tout pour apprendre, nos 23 partages depuis le 1er octobre (lien ici) ! Ce sont désormais 117 partages que vous avez en ligne. 

   et mes livres là

Ici, inscription à la newsletter pour ne manquer aucun billet (si le cadre ne s'affiche pas, supprimez addblock le temps de valider) :

Commentaires