jeudi 27 avril 2017

Serrures and co : protéger les petits doigts, développer la motricité fine


Bienveillance : protéger les petits doigs


Un bon nombre d'enfants adorent jouer avec les portes et les serrures. Faut-il pour autant tout fermer à clé ? Interdire aux enfants de s'approcher d'une porte, ajouter des systèmes de sécurité partout?
Je ne le crois pas. La curiosité est là, l'envie de découvrir aussi. A un moment ou un autre, le passionné des portes approchera d'une zone non sécurisée et un doigt pourrait en payer le prix.
Alors comment faire?

Expliquer. Préciser que oui, on peut ouvrir une porte, mais qu'il convient de ne pas laisser son petit doigt dans la charnière.
Et si l'enfant persiste à avoir la main qui glisse, plusieurs propositions :
- l'accompagner : l'encourager à ouvrir les portes en l'invitant à repositionner sa main si besoin
- montrer en glissant un objet en pâte à modeler par exemple, l'objet abimé montrera à l'enfant que mettre sa main là pourrait ne pas être anodin.
- l'inviter à jouer avec des systèmes d'ouverture et des portes (cf.photo ci-dessus)

Développer la motricité fine


Proposer des systèmes d'ouverture et fermeture permet également de développer la motricité fine de l'enfant.
Pour les enfants dyspraxiques, à condition que l'enfant soit intéressé, ces systèmes contribuent à générer des automatismes.
En jouant, l'enfant progresse.

Source image et d'autres idées pour la motricité fine sur Pinterest (lien

 Quelques supports

Liens en cliquant sur les intitulés 
La maison aux serrures présentée chez le petit Montessori

Chez Cha'Mam : un tableau d'activités

Jeux d'intérieur et ce tableau d'activités chez Dribbles, Nibbles et Scribbles





Découvrez mes livres sur l'instruction en famille : 

Ici, inscription à la newsletter pour ne manquer aucun billet (si le cadre ne s'affiche pas, supprimez addblock le temps de valider) :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire