Accéder au contenu principal

Samadhi, Le pouvoir oublié


Présentation éditeur
"Vayus et Mudra sont deux jeunes apprentis magiciens. Quand ils découvrent par hasard une carte conduisant à un trésor, il ne leur faut pas longtemps pour décider de partir à sa recherche ! Mais, en chemin, une rencontre inattendue va bouleverser leur plan et les amener vers une mystérieuse puissance qui semblait perdue... Samadhi est une histoire ludo-éducative qui mêle aventure et mathématiques. Riche en rebondissement et en humour, elle permet d apprendre tout en s amusant. L'album est complété par des activités qui proposent au jeune lecteur de retravailler les notions abordées au cours du récit."

Commentaire :


Vous le savez, nous aimons les lectures parallèles. Ainsi nous avons déjà découvert plusieurs lectures mathématiques avec plaisir (lien). Aussi lorsque nous avons découvert cet album, notre curiosité a été titillée. C'est avec plaisir que nous nous sommes emparées de l'ouvrage à tour de rôle.
Après lecture, notre avis est plus ou moins identique. Le concept est intéressant, l'aventure, aussi.
L'histoire est cohérente et c'est une bonne idée d'avoir associé pouvoirs magiques et mathématiques.

Deux bémols :
- Le premier concerne les enfants dyscalculiques pour lesquels il aurait été utile d'avoir une étape supplémentaire dans les explications et l'utilisation de couleurs plus distinctes. Ce bémol ne concernera pas la plupart des lecteurs qui pourront être heureux d'associer maths et bande dessinée/aventures!
- Le second concerne les coups... Nous sommes une famille non violente donc nous n'avons pas apprécié que la jeune fille contrôle si mal ses accès d'humeur et frappe allégrement son partenaire.

Une lecture agréable malgré tout car fort heureusement cette violence n'est pas présente à chaque page.

Les auteurs ont également une page facebook à découvrir ici.

Ici, inscription à la newsletter pour ne manquer aucun billet :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Instruction obligatoire dès 3 ans et nouvelle menace pour l'IEF

Proposition 1 : Instruction obligatoire dès 3 ans La mesure est annoncée, des votes sont proposés, la mesure est abandonnée pour être reproposée, non votée, reproposée, pffiou.

Et oui, une fois encore, on nous propose- ah non cette fois on nous promet l'instruction obligatoire dès 3 ans. Un article parmi tant d'autres ici avec la coquille habituelle : confusion "scolarité" et "instruction.
La proposition a été déposée le 6 décembre 2017 (lien ici).
L'annonce est déjà faite, la détermination est affichée : à partir de 2019, tous les enfants de 3 ans et plus seront concernés par l'obligation d'instruction.
A partir de septembre de cette année, une expérience sera déjà tentée hors métropole (plus d'informations là).
A titre indicatif, en 2015/2016, 97,6 % des enfants étaient scolarisés en France (source), seulement 11,9 % des petits de 2 ans, ce qui, selon moi, est une bonne chose. 

Des moyens suivront-ils ?
On nous explique que c'est indispe…

Assocations nationales et Listes locales

 Monde : découpage ensuite par continents, pays et régions :
Carte IEF

Calendrier des rencontres non scos là.
Associations nationales Instruction en famille
Quatre associations nationales, par ordre de création  :
LED'A (site Internet) + LED'A (Les Enfants D'Abord) : groupe Facebook 
CISE (Choisir d'Instruire Son Enfant)
LAIA (Libres d'Apprendre et d'Instruire Autrement)
UNIE

Pour mieux agir ensemble, 3 associations (LED'A, CISE et LAIA) se sont associés à un groupe de réflexion/action, le Collect'IEF.
Ensemble ils se réunissent dans le Collectif Pour la Liberté de l'Instruction  (CPLI)

Depuis quelques années il existe également un portail autour de l'instruction en famille : Le portail de l'IEF

De plus une fédération existe également, elle concerne les enfants sans école et les enfants en école sans contrat EN :  FELICIA : Fédération pour la Liberté du Choix de l'Instruction et des Apprentissages et page ici.

Collectif  L'école est la …

Un sondage pour les familles sans école (clos)

Aujourd'hui je vous propose un sondage réservé aux familles sans école ou qui envisagent de l'être. Attention si CNED réglementé je vous demande de ne pas le compléter. En effet, le CNED réglementé ne subit pas les mêmes contrôles et nécessite l'autorisation de l'inspecteur d'académie. Je pense que pour bien représenter l'instruction en famille (avec le CNED réglementé, il s'agit d'instruction à domicile), pour éviter un nouvel amalgame qui justifierait une fois encore le rognage de droits, il est important d'obtenir un cliché sur l'instruction en famille et les cours par correspondance (CNED libre et autres cours).

L'intérêt de ce sondage est de :
- poursuivre le travail d'information auprès du grand public que je me suis fixé
- casser les préjugés, idées préconçues erronées de certains élus
- fournir un outil pour réagir face aux nouvelles menaces contre l'instruction en famille

Le sondage est à retrouver ici. Les questio…