vendredi 21 octobre 2016

7 astuces pour s'organiser quand on est une maman débordée !


astuces pour s'organiser quand maman débordée

Comme moi vous êtes une maman débordée, parfois au bord du burn out et vous cherchez une solution pour parvenir à tout gérer?
Aujourd'hui je vous propose de partager mes expériences et astuces.
En effet je suis une maman qui instruit ses enfants mais pas seulement...

Prêt(e) pour un moment de vertige ?
Aujourd'hui :
- J'instruis une fille qui prépare le bac sans aucun cours par correspondance alors certes elle est autonome et étudie régulièrement seule, mais il faut chercher les supports, s'assurer qu'elle ait les codes et connaissances nécessaires. Elle a aussi besoin de ma présence car tout ne peut pas être réalisé seule et puis parce que sentir une maman présente, ça compte aussi !
- Mon autre fille poursuit ses études, elle a régulièrement besoin de ma présence.
- Je suis auteure, je travaille donc sur mes livres.
- Je tiens un blog et je suis régulière sur celui-ci (messages postés, mises à jour, informations à saisir).
- Je suis une femme engagée et qui aime partager... Je m'occupe également de trois groupes non scos... 
- Je donne des cours particuliers et j'ai un nouveau projet pro.
- Je continue de m'informer et me former.
- Et mine de rien je vis aussi à côté... quotidien à prendre en charge, animaux, vie de tous les jours.

Est-ce que je suis une sur-femme? Est-ce que tout roule toujours?
La réponse est non aux deux questions. J'ai déjà vécu un burn out, j'ai flirté à plusieurs reprises avec cet épuisement absolu comme évoqué ici. Sur ce même article vous trouverez quelques pistes pour éviter de tomber dans ce piège.

Dans l'article du jour, aucun tour de passe-passe, pas de poudre de perlimpinpin, de montre magique, d'horloge à allonger le temps, je les ai cherchés et pas trouvés...
A la place je vous propose des pistes pour vous organiser car, à titre personnel, je sais que sans organisation je ne pourrais pas mener de front toutes ces activités.

Alors prêt(e) à découvrir mes astuces ? ☺


 Au sommaire :

Astuce 1 : Se rendre indisponible 


Astuce 2 : Déléguer
Astuce 3 : Gérer son temps sur les réseaux
Astuce 4 : Ne pas prendre plus qu'on ne peut faire ou renoncer
Astuce 5 : Agenda ou Bullet journal
Astuce 6 : Logiciels d'organisation
Astuce 7 : Buller !


Astuce 1 : Se rendre indisponible 


  •  Savoir s'arrêter
Quand on travaille à domicile, une des choses le plus difficile c'est de séparer travail et maison!

Tout d'abord il faut apprendre à s'arrêter, à se dire que non, ce n'est plus l'heure et que maintenant on retourne dans sa vie de maman, épouse, amie, femme. 

  • Briefer l'entourage proche et élargi
Mais plus compliqué encore il faut briefer l'entourage...
Quand on travaille à la maison, on est souvent sollicité(e) :
- Mais si toi, tu peux aller me chercher tel ou tel truc, tu peux t'organiser comme tu veux.
- Je passais dans le coin, je me suis dit que je pouvais passer prendre un café.
- Ah bon, tu bossais ? J'avais envie de t'appeler. C'est pas grave tu reprendras tout à l'heure, tu as des horaires libres, toi.
- Maman, T. m'a embêtée ! Maaaaaammmannn !!! Il/Elle me tire les cheveux ! Maammmmann, il/elle m'a piqué mon jeu !
- Chérie, les enfants ont besoin de toi... ils t'appellent. 

  • Horaires où on ne nous dérange pas
Donc tant pis pour les mécontents mais expliquez qu'entre telle et telle heure, vous n'êtes pas disponible.
Ce sont des plages horaires fixes (libre à nous de les changer, toutefois c'est notre décision, pas les interruptions intempestives des autres).
A ces moments là nous ne sommes pas disponible pour un café rapide ou un coup de téléphone éclair. Multipliés il nous font perdre concentration et temps...
Donc stop à la spirale dès à présent !

Rien ne nous empêche d'ajouter des plages horaires souples qui changent d'un jour sur l'autre et qui nous permettent à nous autres travailleurs libres de profiter de ce que nous apprécions : la souplesse de notre organisation. ☺ Après tout, pour nous les journées s'arrêtent rarement à 18 heures ou même au vendredi ou samedi. 

  • Porte fermée
Pour ma part il y a deux options :
- Les moments où je travaille et où je veux bien être interrompue. La porte de mon bureau est entrouverte.
- Les moments où je travaille et je ne veux pas être interrompue (sauf urgence vitale) : la porte du bureau est fermée. Dans ces cas là je joue les ours mal léchés, mon bureau c'est mon espace, on m'y laisse me concentrer sinon je mords d'abord !


Astuce 2 : Déléguer


  •  Avec les enfants
Et là j'entends votre question : "Mais que fais-tu quand les enfants se battent à côté?"
Mes enfants sont grandes, elles ne se disputent jamais ! Hum hum... Bon l'avantage avec les grands, c'est qu'ils gèrent généralement seuls surtout si on a prévenu avec une porte fermée...

Et quand elles étaient plus petites comment est-ce que je faisais ?
Et bien ou je demandais au papa de prendre le relai (hum... ça n'a pas toujours été une réussite, il faut le dire, il n'avait pas l'habitude, il n'a pas été élevé ainsi) ou - et oui- je m'interrompais si j'entendais que ça n'allait plus du tout... Quelques minutes avec elles valait mieux que des cris qui m'empêchaient de toute façon de me concentrer.
Parfois je les ai aussi invitées à s'installer près de moi avec un cahier à dessin ou un jeu par exemple. Parfois même je les mets à contribution. ☺L'avantage lorsqu'on travaille essentiellement à domicile, c'est qu'on peut aussi partager son travail avec son enfant. ☺

Mes filles avaient déjà presque 7 et 10 ans lorsque j'ai ajouté à l'IEF de vrais investissements bénévoles (c'est parfois un vrai travail), c'était donc plus facile à gérer que si elles avaient été plus petites ou si j'avais eu 4 ou 5 enfants. Si c'est votre cas n'hésitez pas à avoir recours à une personne extérieure ou pourquoi pas à les inscrire à des activités.

  • Avec le ménage

Dans la maison, vous n'êtes pas seule. Ce n'est donc pas à vous de tout réaliser comme je l'ai évoqué dans mon article "Maman dévouée, pas maman corvée".
Le papa et les enfants peuvent également faire leur part, ce n'est pas une fleur qu'ils vous font, c'est un sain partage des tâches.

  • Dans notre travail, nos activités bénévoles ou autres.
Déléguez ! Vous n'êtes pas obligé(e) de tout faire et plus encore de tout faire seul(e) !
Par exemple pour mes groupes Bulle IEF, Lycée et + sans école (pour ce groupes, pensez au message privé si vous voulez vous inscrire), je ne suis pas seule!  Chaque admin ou modératrice fait ce qu'elle veut ou peut et moi, ça me soulage. ☺ Il suffit parfois de demander pour avoir un peu d'aide et pour découvrir au passage qu'on n'est pas irremplaçable ! C'est quelquefois un peu vexant mais ça permet aussi de relâcher la pression sur nos propres exigences.

En refusant d'accepter un peu d'aide ou de la demander, on peut au contraire se sentir submergé(e) par les obligations réelles et celles qu'on se crée...


Astuce 3 : Gérer son temps sur les réseaux


Les réseaux, la toile dans laquelle on peut très vite s'engluer !
  • Refuser ou limiter les notifications.
Tout d'abord je regarde très vite et en biais les mails notifications que j'ai conservées. En effet je me suis désinscrite d'un bon nombre de notifications (actualités de mes contacts FB, actualités des groupes où je ne suis pas admin).
Je ne suis pas au courant de l'actualité de chacun, mea culpa.
Je ne suis pas toutes les actualités des groupes où je suis, re- mea culpa, mais au moins je limite mon temps sur les réseaux sociaux.
En revanche j'ai conservé les notifications où on cite mon nom et celles des activités sur les groupes que je gère.

  • Avoir plusieurs boites mail
Mine de rien en limitant les notifications et en ne les lisant pas toutes dans ma boite mail (je reçois aussi les notifications des messages auxquels j'ai répondu), je gagne un temps précieux...

De plus j'ai plusieurs boites mails :
- une boite pour les publicités, sites commerciaux
- une boite pour le blog
- une boite réseaux sociaux
- une boite perso
Sur la première je ne me connecte pas tous les jours. Je la lis en biais.
La seconde est consultée une à deux fois par jour, pas plus. Une connexion, c'est toujours quelques secondes d'utilisées et puis répondre prend du temps. Je ne suis pas médecin, il n'y a pas d'urgence vitale. ☺
La troisième est consultée tous les jours, mais souvent lue en biais.
La quatrième est consultée plusieurs fois par jour, j'y reviendrai dans la sous partie suivante.

  • Créer des libellés pour les mails
Pour mes différentes boites, j'ai crée des libellés, c'est particulièrement vrai pour ma boite N°4.
De cette manière je ne perds pas de temps, je sais où chercher l'info lorsqu'il s'agit de mails en rapport avec mon travail ou l'instruction en famille.
Mes amis ont aussi leur libellé, j'aime bien l'idée que leurs messages m'attendent si je veux les relire. :)
De cette manière si un mail n'est pas classé, je sais que je n'y ai pas répondu. Je ne réponds pas toujours tout de suite mais un mail resté dans la boite de réception est apparent, j'oublie donc très rarement un message.

  • Limiter les réseaux sociaux
Pour limiter mon temps sur le net, j'ai limité mes groupes sur le net...
Pour limiter encore ce temps (c'est impressionnant le temps qu'on peut y passer : comptez vous serez probablement stupéfaits vous aussi du temps que vous y passez...), je limite normalement mes connexions à une ou deux fois par jour... En période "irraisonnable" ou "semi-vacances", je ne m'y tiens pas.
En période "travail intense" j'annonce parfois une pause et je boude les réseaux pendant plusieurs jours, je suis alors particulièrement efficace... Surprenant non ? ;)


 Astuce 4 : Ne pas prendre plus qu'on ne peut faire ou renoncer


Ça peut paraitre facile ou au contraire étourdissant et euphorisant d'ajouter toujours des activités, croyez-moi à un moment ou un autre tout craque!
Le corps, l'esprit, le moral, plus rien ne va !
Donc n'attendez pas! Dites-non dès maintenant si on vous propose une sollicitation en plus et que vous ne vous sentez pas capable de gérer!
Si ce projet vous tient à coeur, si vous êtes très tenté(e), prenez le temps d'y penser à tête reposée : pourrez-vous tout cumuler? Est-il possible de limiter/arrêter autre chose?
Vous vous êtes lancé(e) dans ce nouveau projet et vous n'en pouvez plus, prenez le temps de vous arrêter: le jeu en vaut-il la chandelle?
Oui : alors trouvez quelque chose à arrêter, au moins durant un temps.
Non : arrêtez ce projet... essayez de trouver une alternative si vous vous étiez engagé(e) mais si vous vous effondrez, vous ne pourrez de toute façon plus agir, plus être utile...


Astuce 5 : Agenda ou Bullet journal


  • Agenda mural
Au mur j'ai accroché un grand calendrier mensuel. Mois après mois les grands évènements (anniversaires, rendez-vous, activités extérieures) s'y affichent.
En un coup d'oeil je sais donc si tel jour j'ai quelque chose de prévu.
Normalement une couleur différente est prévue pour chacune de nous (les activités des filles y sont aussi, mon mari a choisi de ne pas inscrire ses réunions). 

  • Agenda : carnet
Pour mieux visualiser ce que vous avez à réaliser, tournez-vous vers un agenda.
Pour ma part j'inscris en l'entourant et en général en couleur les urgences, ce qui doit être absolument réalisé dans la journée.
Je souligne ce qui doit être réalisé rapidement.
Aucune précision supplémentaire pour des activités sans grande importance (penser par exemple à laver ma nouvelle couette) ou des activités pouvant être repoussées.

  • Bullet journal
 Certains se tournent vers le Bullet journal qui est une forme d'agenda plus élaborée.
Une vidéo You tube et un article sur Changer en mieux proposés par Christelle.
Méthode en 10 pas pour le commencer sur Sohohana proposé par Christine. 


Astuce 6 : Logiciels d'organisation


Depuis peu je cherche à optimiser mon temps... En effet avec la multiplication de mes projets, je dois bien admettre qu'il est plus difficile de m'organiser...
Jusqu'ici j'utilisais donc un agenda et différentes listes : une à plusieurs par activités (plusieurs quand sous tâches). Pour chacune un dossier avec un planning général. Ça fonctionne bien lorsqu'on a peu d'activités et puis plus elles se multiplient, plus ça devient compliqué...

Les feuilles s'envolent, s'emmêlent et je manque de perspective, je perds du temps à slalomer d'une activité à l'autre, d'un planning à l'autre d'autant que j'aime mêler mes activités et ne pas me concentrer exclusivement sur l'une pendant des jours, des semaines avant de me tourner vers une autre (ce n'est d'ailleurs pas souvent possible).
En situation d'urgence, c'est cependant ce que je fais : j'évite de zapper de l'une à l'autre. Quand j'ai un impératif de date, je travaille de manière plus condensée.

Par conséquent je suis partie à la pêche au logiciel qui me permette de m'organiser plus clairement. ☺

Les logiciels repérés sont les suivants :
Toodledo : logiciel de tâches non testé
Task coach : logiciel de tâches testé, intéressant mais pas suffisamment représentatif pour moi, j'ai besoin de visualiser les jours et semaines à venir.
Planilog: site de planification (page personnelle qu'il est possible de partager ou pas) en mode test, intéressant, pour le moment il m'amuse. ☺ Des couleurs et différents onglets et rubriques me permettent de bien visualiser les différentes activités. De plus j'ai une vision de la semaine (et au-delà) et de ce qui me reste à accomplir. Pour l'instant je regrette de ne pas pouvoir lire les détails de la tâche que j'ai enregistrée (combien de pages, quel chapitre, une préparation de séance pour qui, etc.), mais je ne maitrise pas encore l'outil.
Todoist : conseillé hier soir et que je vais très vraisemblablement testé !

Et vous un outil de planification à conseiller ? ☺


Astuce 7 : Buller ! 


Ma dernière astuce est donc de buller !
En effet quand on est très occupé(e), trop occupé(e), très fatigué(e), trop fatigué(e), bullez permet de reprendre son souffle et de repartir sur un meilleur pied.
Simpliste? Risqué? Essayez et nous en reparlerons. ☺
Pour ma part je constate qu'à chaque fois que je m'accorde une pause quand ça ne va plus, mon énergie s'en trouve ensuite améliorée !


Et vous, des astuces à partager? ☺


Pour ne manquer aucun billet, inscrivez-vous à la newsletter :

10 commentaires:

  1. Merci pour ce partage d'expérience si nécessaire et rassurant ! Merci aussi pour tout le reste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre retour Sophie. :) Bonne journée !

      Supprimer
  2. Depuis que j'ai lu "la semaine de 4h", je ne regarde ma boite mail qu'une fois par jours le matin et c'est tout. Si j'ai besoin d'envoyer un mail 2 possibilités : c'est vraiment urgent, je le fais et je ne regarde rien d'autres (parfois difficile). Je note sur todoist pour le lendemain d'envoyer le mail en question.
    Et pour l'enfant qui râle, ok je n'en ai qu'une et elle a presque 5 ans, mais je fais un temps "libre" d'1h tous les jours pendant lequel je travaille alors que nous ne sommes que toutes les deux. Par fois il me suffit de construire un tipi dans le salon pour avoir la paix, à d'autres moments je lui mets sa petite table à côté de la mienne avec plusieurs coloriage/dessins/activités à faire en toute autonomie. On fait ça depuis qu'elle a 2 ans 1/2 (moment où elle a arrêté la sieste), ça marche 98% du temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton retour Tiphanya, je ne connais pas cet ouvrage, je vais jeter un oeil.
      En règle générale je réponds à mes mails une fois par semaine (je groupe, ce jour-là je ne vais pas ou peu sur mes réseaux), exceptions faites quand ils me semblent plus importants, courts ou que j'ai du temps. :)
      Mêmes astuces donc avec ta puce : la petite table avec des activités :) - Parfois il suffit qu'on s'interrompe quelques secondes pour regarder un dessin ou échanger quelques mots et pour parvenir à travailler en même temps. Par contre important que ce soit un vrai regard, le regard du coin de l'oeil sans regarder l'enfant, j'ai pu constater que c'était l'assurance d'un bel énervement côté enfants...

      Bonne journée ! :)

      Supprimer
  3. Ah oui je crois que j'avais lu la semaine de 4h et en effet même si tout n'est pas transposable en l'état cela incite à porter un regard différent sur les choses
    Merci Isa pour cet article, hihi c'est marrant nos thèmes du jour se croisent;-)

    Chez moi flylady aide, tu t'en doutes, mais le principe "porte fermée " reste encore à acquérir :ils savent bien s'occuper tout seul mais ça ne constitue pas des moments "fiables " , l'épée de damocles d'un dérangement plane toujours au dessus de ma tête...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Gwen, depuis le temps que je te promets un billet évoquant mon organisation ;), je vais lire le tien avec attention !

      Pour la porte fermée, je crains qu'il ne te faille attendre encore un peu si personne à la maison en même temps mais te connaissant tu as sûrement une idée en tête. ;)

      Bon week-end !

      Supprimer
  4. Alors cette année, je crois que j'ai décidé de n'appliquer que ta dernière astuce !!!
    Passer de cinq enfants à la maison à...un, c'est perturbant.

    J'ai plein de temps pour moi désormais et pourtant, il m'arrive de me sentir encore débordée. Pourquoi ? Parce que du coup, je me suis "inventé" plein de nouvelle tâches (pas toutes inintéressantes d'ailleurs) et que je ne planifie plus (ou moins), que je n'ai plus la tête dans le guidon en permanence mais que j'ai envie aussi de faire d'autres choses sans réellement me décider...

    Alors...je bulle !!!
    Pas désagréable, cela dit mais oui, perturbant. Le temps file et même si Junior demande du temps, sa toute neuve autonomie me perturbe aussi.

    Que faire de tout ce temps ???

    Je suis dans une phase d'introspection, on va dire. Les mamans IEF la connaîtront toutes un jour, mieux vaut y avoir pensé avant !
    Mon propos est un peu confus parce que cette impression de liberté nouvelle est assez difficile à expliquer, en fait.

    Bonne journée cool...
    Valérie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle bonne idée ! Simplement buller :)
      Parfois on a aussi besoin d'un peu de temps pour picorer avant de se décider et de s'investir pleinement. :) En attendant un peu de bullage n'est pas inutile.
      Pas trouvé que ton propos était confus peut-être parce que je suis également à un tournant de ma vie.
      Bonne soirée !

      Supprimer