mercredi 28 septembre 2016

Préparer son voyage pour Londres, découvrir une langue et une culture


air bnb

Partir dans un pays étranger, c'est choisir un mode de transport, un logement et découvrir un pays, une culture, une langue.


Comment partir à Londres ? 

Pour nous le train. En réservant trois mois à l'avance et en choisissant un jour sur semaine hors vacances scolaires, nous avons pu bénéficier de tarifs avantageux, ainsi aller-retour pour un peu plus de 100 euros par personne.
Attention ! Ne faites pas comme nous, pensez à arriver au moins 30 minutes avant l'embarquement. De notre côté nous n'avions pas vu cette précaution à prendre et l'eurostar a manqué de partir sans nous !

Quel transport à Londres ?

En ville et avec une conduite à l'inverse de la nôtre, nous n'avons pas pris de risques, nous avons opté pour une Oyster card sur laquelle  nous avons fait ajouter une 7 travelcard (soit forfait 7 jours pour des voyages illimités) off peak (moins cher en dehors des heures de pointe, à condition de voyager après 9h30) et une journée supplémentaire pour notre 8e jour.
Aucun regret, elle a été largement rentabilisée entre nos changements de lignes, changements de moyens de locomotion (elle est valable pour les bus et le métro) et... moments où nous nous sommes trompées de direction !
En effet, à Londres, il faut "penser à l'envers" et ne pas attendre le bus du même côté qu'en France ou bien vous irez du mauvais côté ! Pensez-y quand il n'y a pas de carte du trajet en bus! ☺

Circuler même à pied est parfois déstabilisant car les voitures ne viennent pas du côté habituel, mais les anglais laissent généralement passer les piétons en l'absence de feu, ils ralentissent à l'avance et attendent, c'est reposant. ☺

Carte du métro londonien ici.


Quel logement ?

Après avoir hésité avec une auberge jeunesse, nous nous sommes aperçues que certaines laissaient à désirer en matière d'hygiène et ambiance... Et puis le coût était finalement le même si nous partions en location. Une location, c'était aussi la possibilité de vivre dans un logement typique.
Nous avons donc opté pour Air bnb (lien) puisqu'il est possible de lire les avis des autres voyageurs afin de se faire une idée et d'échanger avec le propriétaire ou l'hôte (certains proposent de vous accueillir dans leur famille).

Moins couteux on peut également tenter Couchsurfing en intégrant le groupe Familles.


 Lire à Londres

 
waterstone's

Sur place nous avons donc visité plusieurs musées. Nous avons également découvert Waterstone's, une librairie sur plusieurs étages où les amoureux de livres ne peuvent qu'être enchantés !
Au rayon enfants une fausse tourelle des contes de fées invite à la lecture les enfants... (bon selon mes filles j'ai trop d'imagination, ce serait un simple recoin ;) ).

Ici et là vous pouvez vous installer, lire sans que personne ne vous interrompe et puis acheter ou non...
En bas, à  l'une des extrémités, possible de déguster une boisson chaude ou froide.
Waterstone's, un coup de coeur pour nous trois d'où vous vous doutez nous ne sommes pas reparties les mains vides !

Découvrir une culture, une langue



Londres, c'est une circulation plutôt paisible pour une grande ville, c'est aussi une mosaïque de personnes différentes et des looks très différents. Nous y avons également rencontré des filles ours distributrices de "hugs", mais la photo est un peu sombre, nous la garderons pour nous. ☺



Décalage horaire : moins une heure. Pour éviter les inconvénients du décalage horaire, nous avons vécu à l'heure française. ☺

 Londres, c'est bien évidemment Big Ben, la magnifique...

Et Buckingham Palace.
Nouvelle rencontre avec une princesse d'environ 4 ou 5 ans qui jonglait entre français (avec sa maman), italien (avec son papa) et anglais (avec les deux). 
Joli sourire enchanté lorsqu'elle découvrit que nous parlions français. ☺
Les voyages donnent souvent l'occasion d'échanger des sourires et quelques mots lorsqu'on prend le temps de vivre. ☺

A Londres les accents sont également très changeants. Il est ainsi facile de comprendre certains interlocuteurs lorsqu'on parle anglais, difficile d'en comprendre d'autres, mais pour le coup c'est très déculpabilisant car si les accents sont si variés, c'est parce que les origines le sont et pourtant personne ne semble complexé par son accent, on se prend alors à oublier que tel ou tel mot n'est sans doute pas parfaitement prononcé et on échange. ☺

 Londres, c'est aussi une quantité impressionnante d'écureuils gris vraiment peu farouches !

Enfin nous avons eu beaucoup de chance puisque nous sommes arrivées à la période de remise des diplômes. Par conséquent nous avons vu beaucoup d'étudiants déambuler avec leurs costumes de cérémonie, leurs familles étaient endimanchées et fières.
Visiblement cérémonie où ils étaient à l'honneur.
Puis dans la soirée nous avons vu des habits de fête et le lendemain encore des jeunes se photographiaient devant Buckingham Palace. Visiblement c'est une véritable fête là-bas !

Cependant les choses ne sont pas si simples pour les étudiants...
En effet nous avons eu la chance de rencontrer une famille anglaise sans école et celle-ci a évoqué avec nous l'après A-Level, la difficulté de trouver une école, la sélection, le coût...
Durant la même semaine, un article complet paraissait dans le journal gratuit que nous prenions jour après jour, certains parents s'endettent ainsi pour la réussite de leurs enfants...
Dans le même temps les preschools semblent se développer et le système anglais change pour copier davantage d'autres systèmes dont le système français...
Quel dommage... Dans les rayons de Waterstone's, la créativité est à l'honneur, c'est sans doute ce qui explique l'apparente liberté de style que nous avons pu observer...

Carte du métro londonien ici.


Mes livres sur l'instruction en famille : 
 
Pour ne manquer aucun billet, n'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter :

2 commentaires:

  1. aaaaaah Waterstone's !!!

    bon eh bien avec ton billet, tu viens de me rappeler que Monsieur Bout et moi avons depuis longtemps envie de nous évader à Londres pour quelques jours. Décidemment, il va falloir se saisir de cette affaire !

    RépondreSupprimer
  2. Difficile d'y résister n'est-ce pas ? ;)
    Bon voyage alors !

    RépondreSupprimer