Accéder au contenu principal

Quand l'école s'adapte aux enfants, Donna B. Goertz

Quand l'école s'adapte aux enfants, Montessori

Présentation :

"Qui n'a pas rêvé d'un système éducatif qui s'adapterait à son enfant, quand celui-ci présente des difficultés d apprentissage ou des troubles du comportement ? Faute de pouvoir transformer l'école, la seule issue résiderait-elle dans les cours particuliers, les redoublements, les tests psychologiques, neurologiques, voire les médicaments ?

Non, répond Donna Bryant Goertz, qui, sur les traces de Maria Montessori, a mis en place un environnement scolaire adapté aux besoins spécifiques des enfants. À travers vingt histoires véridiques, elle nous présente sa pédagogie hors pair qui, malgré un parcours semé d'obstacles, incite l'enfant à rester fidèle à sa nature. Encouragé à s intégrer et à trouver sa place dans la classe, l enfant va peu à peu apprendre à travailler et à jouer avec les autres, sans agressivité. À son rythme, dans un juste équilibre entre liberté et autodiscipline, il va acquérir autonomie et responsabilité grâce à une dynamique d entraide et de collaboration qui favorisera le bien de tous.
"

Commentaire sur "Quand l'école s'adapte aux enfants":


 Un livre vraiment très intéressant, inspirant pour ceux qui aspirent à une école différente, enrichissant pour ceux qui accompagnent des enfants différents et intéressant pour ceux qui pratiquent l'instruction en famille.
  • Pour ceux pratiquant l'instruction en famille :

Si on ne peut totalement s'identifier à l'ouvrage puisque l'auteure accorde une importance capitale à la "communauté inclusive" composée de 28 à 25 enfants, différentes idées telles que le rythme personnel de chaque enfant, les activités créatives et pour celles qui pratiquent en petite ou large partie, des idées et activités Montessori.
L'enfant apprend ainsi par désir d'apprendre, désir qui se trouve en chaque enfant.

  • Pour ceux qui accompagnent des enfants différents.
En effet sans relâche l'auteure explique et démontre comment en s'adaptant à l'enfant bien des difficultés disparaissent, comment un enfant médicamenté peut ne plus avoir besoin de médicament dès lors où ses besoins fondamentaux sont entendus, comment un enfant qui pourrait être étiqueté "souffrant de troubles d'apprentissage" a souvent simplement besoin de temps, de suivre son rythme à lui.
"Le don du temps est précieux, c'est un don que tout enseignant ou parent pourrait faire généreusement".
Selon elle bien des difficultés sont liées au fait que l'enfant n'est pas entendu et qu'il est contraint de faire des tâches qui ne lui correspondent pas parce qu'elles n'ont aucun sens pour lui ou parce qu'il n'y est pas prêt. 
Cependant si elle refuse fermement tout catalogage d'enfant, elle ne nie pas que certains enfants souffrent de troubles durables (dont la dyslexie), un combat qu'elle et moi partageons : n'étiquetons pas trop vite, ne nions pas les difficultés réelles (provisoires ou durables), adaptons-nous à l'enfant.

  • Pour ceux qui aspirent à une école différente
Visiblement son école est empreinte de joie de vivre, les enfants apprennent à leur rythme tout en vivant en démocratie.  De plus le niveau des élèves est bon, elle l'explique par le fait que l'enfant apprend par motivation avant tout
Un seul bémol : les coups semblent pleuvoir fréquemment... les coups des enfants sur d'autres enfants lorsqu'ils n'ont pas encore réussi à évacuer leur agressivité et si je comprends l'auteure qui explique que c'est le contact avec l'autre, l'accueil de chacun tel qu'il est qui permet à chacun de trouver sa place, de pouvoir apprivoiser cette colère, je me dis qu'en tant que maman ou élève j'aurais détesté que mon enfant soit frappé ou bousculé, j'aurais détesté l'être.
Pourtant j'aimerais beaucoup visiter une école comme la sienne, m'en imprégner, voir si cette violence est finalement plus absente que je ne l'ai imaginé, voir comment elle et la communauté d'enfants gèrent ces situations.

Un récit à découvrir. 


D'autres lectures réflexion ici.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Instruction obligatoire dès 3 ans et nouvelle menace pour l'IEF : "Essais encore"

Proposition 1 : Instruction obligatoire dès 3 ans La mesure est annoncée, des votes sont proposés, la mesure est abandonnée pour être reproposée, non votée, reproposée, pffiou. L'entêtement finira bien par payer...

Et oui, une fois encore, on nous propose- ah non cette fois on nous promet l'instruction obligatoire dès 3 ans. Un article parmi tant d'autres ici avec la coquille habituelle : confusion "scolarité" et "instruction.

Donc une fois encore, il s'agit d'une proposition. La proposition a été déposée le 6 décembre 2017 (lien ici).**
A partir de septembre de cette année, une expérience sera déjà tentée hors métropole (plus d'informations là).

Des moyens suivront-ils ?
On nous explique que c'est indispensable pour un meilleur langage des enfants... Chouette encore plus d'enfants envoyés très tôt chez l'orthophoniste car ne rêvons pas, les petites cases suivront, les attentes seront là.

On nous dit que les enfants réussissent mieu…

Bachelière du unschooling avec mention bien !

C'est avec joie et fierté que je vous annonce que L. vient de décrocher le bac à son tour !
Cerise sur le gâteau, bac avec mention bien pour une moyenne de 15/20 !

L. est une bachelière du unschooling puisqu'aucun apprentissage ne lui a été imposé depuis son passage éclair en CP où elle s'est ennuyée...   Cette dernière année a été prodigieusement ennuyeuse car étudier pour le bac suppose un bachotage intensif, mais L. était hyper motivée, elle a donc beaucoup travaillé pour obtenir ce résultat.

Assocations nationales et Listes locales

 Monde : découpage ensuite par continents, pays et régions :
Carte IEF

Calendrier des rencontres non scos là.
Associations nationales Instruction en famille
Quatre associations nationales, par ordre de création  :
LED'A (site Internet) + LED'A (Les Enfants D'Abord) : groupe Facebook 
CISE (Choisir d'Instruire Son Enfant)
LAIA (Libres d'Apprendre et d'Instruire Autrement)
UNIE

Pour mieux agir ensemble, 3 associations (LED'A, CISE et LAIA) se sont associés à un groupe de réflexion/action, le Collect'IEF.
Ensemble ils se réunissent dans le Collectif Pour la Liberté de l'Instruction  (CPLI)

Depuis quelques années il existe également un portail autour de l'instruction en famille : Le portail de l'IEF

De plus une fédération existe également, elle concerne les enfants sans école et les enfants en école sans contrat EN :  FELICIA : Fédération pour la Liberté du Choix de l'Instruction et des Apprentissages et page ici.

Collectif  L'école est la …