Accéder au contenu principal

H.G. Wells, L'homme invisible

 Présentation :
"C'est en hiver que l'étranger s'est installé à l'auberge du village d'Iping. Ses bandages, qui lui enveloppent entièrement la tête, sauf le nez, d'un rouge vif, lui donnent un aspect étrange, assez terrifiant, et les langues vont bon train.
On l'aurait peut-être laissé en paix s'il n'avait pas retardé le paiement de sa note et s'il n'y avait pas eu un vol mystérieux au presbytère. Mandat est donné de l'arrêter, mais comment se saisir d'un personnage qui disparaît à mesure qu'il se dépouille de ses vêtements? Quant à l'étranger, obligé d'être nu pour échapper aux poursuites, il souffre cruellement du froid et de la faim.
"

Pourquoi je l'ai apprécié ?


Herbert Georges Wells est un des précurseurs  du roman à science fiction. Il me semblait intéressant de relire ce roman afin de revoir comment l'auteur avait posé quelques bases de ce genre littéraire.
Et puis, qui n'a jamais rêvé d'être invisible, l'espace d'un moment ?

Cette lecture était ancienne, je me souvenais d'avoir lu facilement ce texte, mais de ne pas avoir réellement apprécié... Dès les premiers mots, je me suis souvenue des raisons  : le personnage central est difficilement aimable et même s'il est victime de préjugés (un vol a lieu, il est un étranger un peu trop mystérieux, il est donc coupable!), il est difficile de compatir avec lui tant sa personnalité négative est mise en évidence.
Pourtant, "L'Homme invisible" mérite réellement que l'on s'attarde sur lui.
D'une part, il est l'un des premiers ouvrages de science fiction. La fiction fantastique où seule l'invisibilité est surnaturelle (pas de risque de surenchère et de perdre le lecteur) se fond donc à un quotidien qui est loin d'être inintéressant. Si le personnage central m'a trop souvent semblé sans saveur, certains personnages secondaires m'ont, quant à eux, interpellée. Ainsi l'aubergiste choisit de se concentrer sur l'argent donné tant qu'argent il y a. Puis, la curiosité devient la plus forte et de mauvais prétextes sont choisis afin de percer le  secret de l'inconnu.
D'autre part, les particularités liées à l'invisibilité donnent lieu à  de plaisantes descriptions ou anecdotes telles celle-ci : nul ne remarque Griffin jusqu'au moment où des enfants aperçoivent des traces de pas mouillés dans lesquels une goutte de sang est déposée. Il s'agit alors de comprendre, de suivre les empreintes ; une course folle s'engage derrière des doigts de pied impossibles à voir...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Instruction obligatoire dès 3 ans et nouvelle menace pour l'IEF

Proposition 1 : Instruction obligatoire dès 3 ans La mesure est annoncée, des votes sont proposés, la mesure est abandonnée pour être reproposée, non votée, reproposée, pffiou.

Et oui, une fois encore, on nous propose- ah non cette fois on nous promet l'instruction obligatoire dès 3 ans. Un article parmi tant d'autres ici avec la coquille habituelle : confusion "scolarité" et "instruction.
La proposition a été déposée le 6 décembre 2017 (lien ici).
L'annonce est déjà faite, la détermination est affichée : à partir de 2019, tous les enfants de 3 ans et plus seront concernés par l'obligation d'instruction.
A partir de septembre de cette année, une expérience sera déjà tentée hors métropole (plus d'informations là).
A titre indicatif, en 2015/2016, 97,6 % des enfants étaient scolarisés en France (source), seulement 11,9 % des petits de 2 ans, ce qui, selon moi, est une bonne chose. 

Des moyens suivront-ils ?
On nous explique que c'est indispe…

Assocations nationales et Listes locales

 Monde : découpage ensuite par continents, pays et régions :
Carte IEF

Calendrier des rencontres non scos là.
Associations nationales Instruction en famille
Quatre associations nationales, par ordre de création  :
LED'A (site Internet) + LED'A (Les Enfants D'Abord) : groupe Facebook 
CISE (Choisir d'Instruire Son Enfant)
LAIA (Libres d'Apprendre et d'Instruire Autrement)
UNIE

Pour mieux agir ensemble, 3 associations (LED'A, CISE et LAIA) se sont associés à un groupe de réflexion/action, le Collect'IEF.
Ensemble ils se réunissent dans le Collectif Pour la Liberté de l'Instruction  (CPLI)

Depuis quelques années il existe également un portail autour de l'instruction en famille : Le portail de l'IEF

De plus une fédération existe également, elle concerne les enfants sans école et les enfants en école sans contrat EN :  FELICIA : Fédération pour la Liberté du Choix de l'Instruction et des Apprentissages et page ici.

Collectif  L'école est la …

Un sondage pour les familles sans école (clos)

Aujourd'hui je vous propose un sondage réservé aux familles sans école ou qui envisagent de l'être. Attention si CNED réglementé je vous demande de ne pas le compléter. En effet, le CNED réglementé ne subit pas les mêmes contrôles et nécessite l'autorisation de l'inspecteur d'académie. Je pense que pour bien représenter l'instruction en famille (avec le CNED réglementé, il s'agit d'instruction à domicile), pour éviter un nouvel amalgame qui justifierait une fois encore le rognage de droits, il est important d'obtenir un cliché sur l'instruction en famille et les cours par correspondance (CNED libre et autres cours).

L'intérêt de ce sondage est de :
- poursuivre le travail d'information auprès du grand public que je me suis fixé
- casser les préjugés, idées préconçues erronées de certains élus
- fournir un outil pour réagir face aux nouvelles menaces contre l'instruction en famille

Le sondage est à retrouver ici. Les questio…