Accéder au contenu principal

Dysgraphie : un crayon pour automatiser le geste

dysgraphie crayon ergonomique
Lorsque vous accompagnez un enfant dysgraphique, vous vous découvrez bientôt  des qualités de décryptologue tant le langage écrit est complexe et parfois imperméable.
Difficile alors de jouer aux devinettes et de ne pas trop décourager l'enfant en demandant sans cesse: "mais qu'est-ce que tu as écrit ?"
Mieux vaut alors dédramatiser et user d'humour.


L'utilisation d'un ordinateur permet d'alléger la tâche de l'enfant et de son lecteur. En effet un graphothérapeute ou un rééducateur en écriture pourra l'aider à améliorer son écriture, mais un enfant dysgraphique restera dysgraphique et écrire restera difficile pour lui. Plusieurs logiciels d'apprentissage permettent une utilisation plus rapide du clavier. Tap Touch Garfield n'est hélas plus gratuit car il a souvent emporté un joli succès.

Pour les plus jeunes on peut également proposer une dictée à l'adulte ou un logiciel de dictée vocale.

Cependant il est utile d'apprendre également à écrire avec un crayon ou stylo afin de ne pas être totalement dépendant d'un clavier. Attention cependant la fatigabilité reste pour les dysgraphiques.
Ce crayon est destiné aux débutants en écriture, aux personnes ayant des soucis d'écriture et aux dysgraphiques. Grâce aux encoches situées sur les côtés, la personne l'utilisant n'a plus à se soucier de positionner correctement ses doigts, à craindre qu'ils ne glissent puisque les encoches permettent de tenir "naturellement" ce crayon.
Il existe une version pour les droitiers et une version pour les gauchers.

Pour parvenir à automatiser le positionnement des doigts il est bien conçu, les lettres sont mieux formées. En terme de confort d'utilisation ce n'est pas encore le bon outil. 

Commentaires

  1. Je vais l'essayer avec mon 10zans... J'ai essayé l'ordinateur mais, comme il est encore trop lent, il se décourage vite. Je cherche toujours des pistes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L. est toujours plus lente avec le crayon qu'avec l'ordinateur... Pour elle ça ne change pas vraiment grand chose, c'est pour ça que j'ai parlé de "me changer la vie"... Elle a toujours mal en écrivant, elle doit toujours réfléchir aux gestes à effectuer. L'ordinateur, c'est ce qui lui change la vie à elle. Mais on ne peut pas en avoir un tout le temps sous la main donc elle s'efforce aussi de pouvoir écrire et être lue.
      Pour l'ordinateur, essaie un logiciel d'apprentissage du clavier, ton 10zans sera plus rapide et se découragera moins lorsqu'il tapera vite. Alors qu'elle a des difficultés dans bien des domaines praxiques, L est plus rapide que la moyenne des enfants de son âge sur un clavier, il faut dire qu'elle écrit beaucoup ! :)
      Bonne journée !

      Supprimer
  2. C'est intéressant les retours car j'avais acheté ce stylo pour mon fils, ça n'a pas du tout fonctionné, j'ai changé contre un Lamy, et c'est mieux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux dire que tu n'arrivais pas à le lire ? Que pour lui, ça ne changeait rien ?
      Est-ce que le crayon Lamy lui permet d'avoir moins mal, de moins fatiguer ? Est-ce un crayon ergonomique ? Pourrais-tu nous donner les références ?
      Bonne journée !

      Supprimer
  3. Ah ! Mon fils n'est pas dys. Mais il avait mal à la main et fatiguait ...j'ai cherché du côté des stylos et avec le stabilo, il n'arrivait pas à bien le prendre ni à trouver la bonne position de la plume... Ça l'énervait, il pleurait. Avec le Lamy, c'est mieux. C'est le stylo-plume pour débutant Lamy abc
    On peut le voir là par ex :
    http://www.oppa-montessori.net/outils-d-ecriture/135-stylo-plume-lamy-abc-droitier.html
    Ça dépend des enfants aussi le stylo...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton retour Véronique ! Je me suis empressée de le montrer à L. qui n'est pas tentée puisque c'est un stylo plume or ça aussi c'est problématique puisqu'il faut doser la pression sur le stylo pour que l'encre coule...

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  4. Théophile utilise ce stylo de puis des années et heureusement qu'il existe sinon il serait encore en train d'écrire avec un crayon à papier.

    Même moi, il m'arrive de m'en servir !

    Le positionnement des doigts est idéal pour lui et l'encre sort facilement ce qui évite d'avoir à trop appuyer sur l'engin.

    Mais pour un vrai dysgraphique, si c'est utile, ça n'ôte pas toute la pénibilité du geste. Ecrire reste un effort et une fatigue qu'il faut savoir gérer.

    Nous avons essayer l'ordinateur mais ce n'est pas non plus l'idéal en ce qui le concerne. Donc, merci à ce petit stylo malin et coloré en attendant mieux !!!

    Bonne journée. Valérie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton retour ! Pour l'instant L a seulement testé le crayon porte-mine donc pas d'encre... elle continue d'être plus à l'aise avec le crayon papier et même pas parce que plus facile à gommer : la mine glisse mieux...
      Très bonne journée Valérie !

      Supprimer
  5. "depuis" et "nous avons essayé"...oups, je retourne me coucher !
    Valérie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Instruction obligatoire dès 3 ans et nouvelle menace pour l'IEF

Proposition 1 : Instruction obligatoire dès 3 ans La mesure est annoncée, des votes sont proposés, la mesure est abandonnée pour être reproposée, non votée, reproposée, pffiou.

Et oui, une fois encore, on nous propose- ah non cette fois on nous promet l'instruction obligatoire dès 3 ans. Un article parmi tant d'autres ici avec la coquille habituelle : confusion "scolarité" et "instruction.
La proposition a été déposée le 6 décembre 2017 (lien ici).
L'annonce est déjà faite, la détermination est affichée : à partir de 2019, tous les enfants de 3 ans et plus seront concernés par l'obligation d'instruction.
A partir de septembre de cette année, une expérience sera déjà tentée hors métropole (plus d'informations là).
A titre indicatif, en 2015/2016, 97,6 % des enfants étaient scolarisés en France (source), seulement 11,9 % des petits de 2 ans, ce qui, selon moi, est une bonne chose. 

Des moyens suivront-ils ?
On nous explique que c'est indispe…

Assocations nationales et Listes locales

 Monde : découpage ensuite par continents, pays et régions :
Carte IEF

Calendrier des rencontres non scos là.
Associations nationales Instruction en famille
Quatre associations nationales, par ordre de création  :
LED'A (site Internet) + LED'A (Les Enfants D'Abord) : groupe Facebook 
CISE (Choisir d'Instruire Son Enfant)
LAIA (Libres d'Apprendre et d'Instruire Autrement)
UNIE

Pour mieux agir ensemble, 3 associations (LED'A, CISE et LAIA) se sont associés à un groupe de réflexion/action, le Collect'IEF.
Ensemble ils se réunissent dans le Collectif Pour la Liberté de l'Instruction  (CPLI)

Depuis quelques années il existe également un portail autour de l'instruction en famille : Le portail de l'IEF

De plus une fédération existe également, elle concerne les enfants sans école et les enfants en école sans contrat EN :  FELICIA : Fédération pour la Liberté du Choix de l'Instruction et des Apprentissages et page ici.

Collectif  L'école est la …

Un sondage pour les familles sans école (clos)

Aujourd'hui je vous propose un sondage réservé aux familles sans école ou qui envisagent de l'être. Attention si CNED réglementé je vous demande de ne pas le compléter. En effet, le CNED réglementé ne subit pas les mêmes contrôles et nécessite l'autorisation de l'inspecteur d'académie. Je pense que pour bien représenter l'instruction en famille (avec le CNED réglementé, il s'agit d'instruction à domicile), pour éviter un nouvel amalgame qui justifierait une fois encore le rognage de droits, il est important d'obtenir un cliché sur l'instruction en famille et les cours par correspondance (CNED libre et autres cours).

L'intérêt de ce sondage est de :
- poursuivre le travail d'information auprès du grand public que je me suis fixé
- casser les préjugés, idées préconçues erronées de certains élus
- fournir un outil pour réagir face aux nouvelles menaces contre l'instruction en famille

Le sondage est à retrouver ici. Les questio…