Accéder au contenu principal

La femme au tableau, film guerre 39/45


Synopsis :
"Maria Altmann, une octogénaire excentrique, confie au jeune avocat Randol Schoenberg une mission des plus incroyables : l'aider à récupérer l'un des plus célèbres tableaux de Gustav Klimt, exposé dans le plus grand musée d'Autriche. Ce tableau appartiendrait à la famille de la vieille dame et aurait été volé par les nazis. D'abord sceptique, Randol se laisse convaincre quand elle lui raconte sa jeunesse gâchée par l’invasion nazie, la spoliation des tableaux de sa famille, jusqu'à sa fuite aux Etats-Unis. Mais l'Autriche n'est pas prête à laisser partir sa Joconde. Maria décide d'intenter un procès au gouvernement autrichien..."

Commentaire :


Basé sur une histoire vraie, ce film est à découvrir.
Certes les amateurs d'action pourront être un peu déçus puisque même si on y découvre de nombreux flashbacks dans un passé marqué par la guerre, une seule scène est vraiment dynamique, celle de la fuite de Maria. Au contraire les sensibles seront émus, touchés, malmenés par l'histoire...
Ce n'est sans doute pas le meilleur film sur cette période que nous avons pu voir, mais le jeu des acteurs est honorable, Helen Mirren, quant à elle, est excellente. Pour ma part j'ai également apprécié de voir l'évolution du personnage interprété par Ryan Reynolds ou comment le besoin de savoir, de se réconcilier avec ses origines peut permettre de se retrouver.
Bien sûr les américains y ont une part de roi et on y trouve des procès avec des juges et des avocats formidables comme dans tout bon film américain qui se respecte, mais peu importe ce film éclaire l'histoire sous un jour différent : le vol des objets de valeur des juifs et la négation progressive de leur identité...

D'autres pistes pour étudier autrement la guerre de 39/45 ici.

Commentaires

  1. Merci pour ce conseil de film ! (et hihihi sur le coup du film à l’américaine avec des supers procès)
    Ca va m’inciter à pondre un article sur un autre chouette film sur un sujet connexe « Le labyrinthe du silence », que je recommande !
    A voir si je peux rédiger cela d’ici ce weekend…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je regarderai avec intérêt ton commentaire, en effet je l'ai aperçu mais pas vu.

      Supprimer
    2. Je file regarder ! Bonne nuit !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Bachelière du unschooling avec mention bien !

C'est avec joie et fierté que je vous annonce que L. vient de décrocher le bac à son tour !
Cerise sur le gâteau, bac avec mention bien pour une moyenne de 15/20 !

L. est une bachelière du unschooling puisqu'aucun apprentissage ne lui a été imposé depuis son passage éclair en CP où elle s'est ennuyée...   Cette dernière année a été prodigieusement ennuyeuse car étudier pour le bac suppose un bachotage intensif, mais L. était hyper motivée, elle a donc beaucoup travaillé pour obtenir ce résultat.

Réforme du Brevet (DNB) 2017

ATTENTION : Le brevet change pour 2018

Si votre jeune souhaite s'y présenter, les inscriptions ont lieu à l'automne sur le site de votre académie, il importe alors d'être vigilant car la durée est parfois très courte (15 jours dans mon académie).

A partir de juin 2017 l'examen change !

350 points minimum pour valider le brevet, 700 points maximum possible.
Concrètement les épreuves des candidats individuels au brevet seront Des écrits en Français/Histoire/Géographie et Enseignement moral et civique: 3h de questions pour toutes ces matières et 2 H en françaisDes écrits en Mathématiques, physique/chimie, sciences de la vie et la Terre et technologie: 2h en mathématiques et, selon les années, 2 matières évaluées parmi les 3 autres matières notées (1h). Un écrit de langues pendant 1h30 (voir ci-dessous)Un oral de 15 mn portant sur les EPI (cf ci-dessous)

Descriptif des épreuves

Journée mondiale de l'autisme : Interview d'Alexandra, Asperger et fière de l'être

Aujourd'hui, 2 avril, c'est la journée mondiale de l'autisme, il n'était pas question pour l'équipe de Cultitalents de ne pas en parler. Copie de l'article ci-dessous.
Nous avons choisi de nous orienter vers le Syndrome Asperger avec Alexandra Reynaud parce que le syndrome Asperger au féminin est peu connu. Or, les éditions Eyrolles viennent tout juste de publier un livre visant à mieux le connaître! Coïncidence amusante, "Asperger et fière de l'être" est paru le même jour que mon livre "Faire l'école à la maison" et dans la même collection! Merci à Alexandra et aux éditions Eyrolles pour leur implication!


Questions au sommaire : 

1/ Tu viens de publier "Asperger et fière de l'être. Voyage au coeur d'un autisme pas comme les autres", pourrais-tu nous dire à qui s'adresse ce livre? 2/ Pourrais-tu nous parler un peu de toi lorsque tu étais enfant? Quelle petite-fille étais-tu? 3/ Quelles sont les particularit…