Accéder au contenu principal

Eric Birlouez, A la table des seigneurs, des moines et des paysans du Moyen Age

Présentation
 "L'auteur nous entraîne dans un univers d'une éblouissante richesse sensorielle et symbolique. Le style d'alimentation du mangeur médiéval devait impérativement être conforme à son rang social. C'est pourquoi, en nous penchant sur les tables du Moyen Âge, nous en apprenons beaucoup sur la société de l'époque, sur son organisation et ses activités économiques, sur ses normes culturelles et sa symbolique. De nombreuses anecdotes, des révélations surprenantes sur l'univers culinaire français au Moyen-Âge sont ainsi détaillées. Plus de 180 illustrations (surtout des enluminures)."

Commentaires :


Contrairement à d'autres ouvrages déjà lus, celui-ci évoque également la nourriture des paysans. Il est ainsi question de l'importance du statut social pour les aliments choisis. Ainsi on trouve trois grandes catégories : les paysans qui se nourrissaient essentiellement d'aliments jugés "trop près de la terre", les moines qui devaient éviter des nourritures trop charnelles suspectées d'éveiller à la luxure et les seigneurs qui consommaient des mets jugés plus élevés.
A l'intérieur du livre, de nombreuses enluminures illustrent celui-ci, elles permettent également de prendre contact avec cette époque révolue.
On y découvre des particularités peu ou pas connues. Par exemple, le terme "viande" ne désignait pas seulement la chair animale, mais toute nourriture. D'autre part un aristocrate jugé coupable d'un comportement indigne pouvait se voir interdit de manger de la viande (au sens actuel) durant une période ou toute sa vie. 
On y découvre également l'origine de certains termes tels que "être trempé comme une soupe" puisque la soupe n'était pas ce bouillon que nous mangeons, mais un morceau de pain déposé dans l'assiette et sur lequel on versait un bouillon.
Quant au lait, il était considéré comme négatif, dangereux pour les adultes et réservé aux enfants, seuls des vieillards malades recevaient parfois une prescription médicale (les aliments étaient souvent choisis en fonction de la santé et de besoins médicaux) pour boire du lait directement au sein d'une femme !
De nombreuses autres anecdotes ou particularités sont ainsi relatées telles que les croyances entourant les épices. Mais je vous en ai assez dit, si vous souhaitez en savoir plus, à vous de découvrir à présent cet ouvrage ! ;)

D'autres idées sur le blog ici et chez S'amuser ensemble

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Bachelière du unschooling avec mention bien !

C'est avec joie et fierté que je vous annonce que L. vient de décrocher le bac à son tour !
Cerise sur le gâteau, bac avec mention bien pour une moyenne de 15/20 !

L. est une bachelière du unschooling puisqu'aucun apprentissage ne lui a été imposé depuis son passage éclair en CP où elle s'est ennuyée...   Cette dernière année a été prodigieusement ennuyeuse car étudier pour le bac suppose un bachotage intensif, mais L. était hyper motivée, elle a donc beaucoup travaillé pour obtenir ce résultat.

Réforme du Brevet (DNB) 2017

ATTENTION : Le brevet change pour 2018

Si votre jeune souhaite s'y présenter, les inscriptions ont lieu à l'automne sur le site de votre académie, il importe alors d'être vigilant car la durée est parfois très courte (15 jours dans mon académie).

A partir de juin 2017 l'examen change !

350 points minimum pour valider le brevet, 700 points maximum possible.
Concrètement les épreuves des candidats individuels au brevet seront Des écrits en Français/Histoire/Géographie et Enseignement moral et civique: 3h de questions pour toutes ces matières et 2 H en françaisDes écrits en Mathématiques, physique/chimie, sciences de la vie et la Terre et technologie: 2h en mathématiques et, selon les années, 2 matières évaluées parmi les 3 autres matières notées (1h). Un écrit de langues pendant 1h30 (voir ci-dessous)Un oral de 15 mn portant sur les EPI (cf ci-dessous)

Descriptif des épreuves

Journée mondiale de l'autisme : Interview d'Alexandra, Asperger et fière de l'être

Aujourd'hui, 2 avril, c'est la journée mondiale de l'autisme, il n'était pas question pour l'équipe de Cultitalents de ne pas en parler. Copie de l'article ci-dessous.
Nous avons choisi de nous orienter vers le Syndrome Asperger avec Alexandra Reynaud parce que le syndrome Asperger au féminin est peu connu. Or, les éditions Eyrolles viennent tout juste de publier un livre visant à mieux le connaître! Coïncidence amusante, "Asperger et fière de l'être" est paru le même jour que mon livre "Faire l'école à la maison" et dans la même collection! Merci à Alexandra et aux éditions Eyrolles pour leur implication!


Questions au sommaire : 

1/ Tu viens de publier "Asperger et fière de l'être. Voyage au coeur d'un autisme pas comme les autres", pourrais-tu nous dire à qui s'adresse ce livre? 2/ Pourrais-tu nous parler un peu de toi lorsque tu étais enfant? Quelle petite-fille étais-tu? 3/ Quelles sont les particularit…