mercredi 10 février 2016

Françoise Bourdin, D'eau et de feu

Françoise Bourdin
Présentation de l'ouvrage :
"Au coeur de l'Ecosse, un vaste manoir victorien abrite une famille fraîchement recomposée. De cette confrontation tumultueuse et violente va naître une intense passion.
Le jeune Scott revient au domaine familial de Gillespie. Stupéfait, il découvre que son père, Angus, patriarche autoritaire et vieillissant, s'est remarié avec une Française, Amélie. Installée à demeure en compagnie de ses quatre enfants, trois garçons turbulents et une jeune fille, Kate, cette nouvelle belle-mère a bien l'intention de marquer son territoire. De son côté, Scott ne trouve pas cette famille recomposée particulièrement à son goût.
Les tempéraments s'affrontent et les jalousies s'installent. La tension sourd silencieusement autour du véritable enjeu familial : qui sera l'héritier ? Qui gardera le domaine et fera fructifier l'entreprise de distillerie de Gillespie ?
Chaque clan aiguise ses armes, mais un amour improbable, impossible, fera peut-être tout basculer."


Commentaires :

  Avec plaisir, j'ai lu plusieurs ouvrages de Françoise Bourdin aussi, lors de la dernière "masse critique" de Babelio, me suis-je inscrite pour recevoir ce roman. C'est avec joie que j'ai ouvert l'enveloppe et le petit mot joint par les éditions Belfond.
Hélas l'enthousiasme s'est rapidement éteint lorsque j'ai compris qu'il appartenait à une catégorie de livres que je n'apprécie pas : "les romans à l'eau de rose". A l'occasion je ne dédaigne pas les histoires d'amour, a fortiori lorsque histoire, enquête ou fantastique s'ajoutent au voyage proposé. L'écriture de Françoise Bourdin est imprégnée d'amour et de tendresse. La passion est présente, les relations familiales régulièrement explorées. Ce sont, pour moi, de véritables qualités, d'autant plus que son style généralement alerte nous entraîne dans la psychologie de ses personnages. Plus d'une fois, j'ai vibré avec eux. C'est avec regret que je n'y suis pas parvenue ici et je crains fort que ce soit en bonne partie parce que ce type de roman n'est pas celui qui m'interpelle... Les personnages sont beaux, intelligents, riches (trop pour moi, je vous l'ai dit : je ne puis hélas pas juger objectivement ), les paysages d'évasion se forment devant nos yeux. Si je m'efforce de me détacher de mes propres goûts, je pense que l'histoire est prévisible mais bien ficelée, qu'il est possible de s'attacher aux personnages et que les amateurs de romans d'amour seront probablement satisfaits; je me suis d'ailleurs empressée d'offrir l'ouvrage à quelqu'un que je sais plus à même de l'apprécier.
Quant à moi, je compte bien relire encore Françoise Bourdin, elle a su me séduire à plusieurs reprises et ce n'est pas parce que ce roman ne me correspond pas qu'il en ira de même pour un autre. :D

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire