Accéder au contenu principal

Françoise Bourdin, D'eau et de feu

Françoise Bourdin
Présentation de l'ouvrage :
"Au coeur de l'Ecosse, un vaste manoir victorien abrite une famille fraîchement recomposée. De cette confrontation tumultueuse et violente va naître une intense passion.
Le jeune Scott revient au domaine familial de Gillespie. Stupéfait, il découvre que son père, Angus, patriarche autoritaire et vieillissant, s'est remarié avec une Française, Amélie. Installée à demeure en compagnie de ses quatre enfants, trois garçons turbulents et une jeune fille, Kate, cette nouvelle belle-mère a bien l'intention de marquer son territoire. De son côté, Scott ne trouve pas cette famille recomposée particulièrement à son goût.
Les tempéraments s'affrontent et les jalousies s'installent. La tension sourd silencieusement autour du véritable enjeu familial : qui sera l'héritier ? Qui gardera le domaine et fera fructifier l'entreprise de distillerie de Gillespie ?
Chaque clan aiguise ses armes, mais un amour improbable, impossible, fera peut-être tout basculer."


Commentaires :

  Avec plaisir, j'ai lu plusieurs ouvrages de Françoise Bourdin aussi, lors de la dernière "masse critique" de Babelio, me suis-je inscrite pour recevoir ce roman. C'est avec joie que j'ai ouvert l'enveloppe et le petit mot joint par les éditions Belfond.
Hélas l'enthousiasme s'est rapidement éteint lorsque j'ai compris qu'il appartenait à une catégorie de livres que je n'apprécie pas : "les romans à l'eau de rose". A l'occasion je ne dédaigne pas les histoires d'amour, a fortiori lorsque histoire, enquête ou fantastique s'ajoutent au voyage proposé. L'écriture de Françoise Bourdin est imprégnée d'amour et de tendresse. La passion est présente, les relations familiales régulièrement explorées. Ce sont, pour moi, de véritables qualités, d'autant plus que son style généralement alerte nous entraîne dans la psychologie de ses personnages. Plus d'une fois, j'ai vibré avec eux. C'est avec regret que je n'y suis pas parvenue ici et je crains fort que ce soit en bonne partie parce que ce type de roman n'est pas celui qui m'interpelle... Les personnages sont beaux, intelligents, riches (trop pour moi, je vous l'ai dit : je ne puis hélas pas juger objectivement ), les paysages d'évasion se forment devant nos yeux. Si je m'efforce de me détacher de mes propres goûts, je pense que l'histoire est prévisible mais bien ficelée, qu'il est possible de s'attacher aux personnages et que les amateurs de romans d'amour seront probablement satisfaits; je me suis d'ailleurs empressée d'offrir l'ouvrage à quelqu'un que je sais plus à même de l'apprécier.
Quant à moi, je compte bien relire encore Françoise Bourdin, elle a su me séduire à plusieurs reprises et ce n'est pas parce que ce roman ne me correspond pas qu'il en ira de même pour un autre. :D

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Instruction obligatoire dès 3 ans et nouvelle menace pour l'IEF

Proposition 1 : Instruction obligatoire dès 3 ans La mesure est annoncée, des votes sont proposés, la mesure est abandonnée pour être reproposée, non votée, reproposée, pffiou.

Et oui, une fois encore, on nous propose- ah non cette fois on nous promet l'instruction obligatoire dès 3 ans. Un article parmi tant d'autres ici avec la coquille habituelle : confusion "scolarité" et "instruction.
La proposition a été déposée le 6 décembre 2017 (lien ici).
L'annonce est déjà faite, la détermination est affichée : à partir de 2019, tous les enfants de 3 ans et plus seront concernés par l'obligation d'instruction.
A partir de septembre de cette année, une expérience sera déjà tentée hors métropole (plus d'informations là).
A titre indicatif, en 2015/2016, 97,6 % des enfants étaient scolarisés en France (source), seulement 11,9 % des petits de 2 ans, ce qui, selon moi, est une bonne chose. 

Des moyens suivront-ils ?
On nous explique que c'est indispe…

Assocations nationales et Listes locales

 Monde : découpage ensuite par continents, pays et régions :
Carte IEF

Calendrier des rencontres non scos là.
Associations nationales Instruction en famille
Quatre associations nationales, par ordre de création  :
LED'A (site Internet) + LED'A (Les Enfants D'Abord) : groupe Facebook 
CISE (Choisir d'Instruire Son Enfant)
LAIA (Libres d'Apprendre et d'Instruire Autrement)
UNIE

Pour mieux agir ensemble, 3 associations (LED'A, CISE et LAIA) se sont associés à un groupe de réflexion/action, le Collect'IEF.
Ensemble ils se réunissent dans le Collectif Pour la Liberté de l'Instruction  (CPLI)

Depuis quelques années il existe également un portail autour de l'instruction en famille : Le portail de l'IEF

De plus une fédération existe également, elle concerne les enfants sans école et les enfants en école sans contrat EN :  FELICIA : Fédération pour la Liberté du Choix de l'Instruction et des Apprentissages et page ici.

Collectif  L'école est la …

Un sondage pour les familles sans école (clos)

Aujourd'hui je vous propose un sondage réservé aux familles sans école ou qui envisagent de l'être. Attention si CNED réglementé je vous demande de ne pas le compléter. En effet, le CNED réglementé ne subit pas les mêmes contrôles et nécessite l'autorisation de l'inspecteur d'académie. Je pense que pour bien représenter l'instruction en famille (avec le CNED réglementé, il s'agit d'instruction à domicile), pour éviter un nouvel amalgame qui justifierait une fois encore le rognage de droits, il est important d'obtenir un cliché sur l'instruction en famille et les cours par correspondance (CNED libre et autres cours).

L'intérêt de ce sondage est de :
- poursuivre le travail d'information auprès du grand public que je me suis fixé
- casser les préjugés, idées préconçues erronées de certains élus
- fournir un outil pour réagir face aux nouvelles menaces contre l'instruction en famille

Le sondage est à retrouver ici. Les questio…