lundi 25 janvier 2016

Taïwan : voyage virtuel et réel

maison lin an thai

   Toujours dans le cadre de notre voyage virtuel ayant pour thème le nouvel an chinois, je vous propose de découvrir Taïwan. Ce voyage sera cependant un peu particulier et nous occupera également demain puisque nous avons eu la chance d'aller à Taïwan. ☺

Voyage virtuel (lien sur les intitulés)

Quelques informations sur Association des français de Taïwan
Taïwan mag
Taïwan info

Un autre voyage virtuel à Taïwan sur le blog
Femmeexpat : témoignage d'une expatriée à Taïwan 
Une interview d'une autre expatriée sur Aux cinq coins du monde
Et sur Roadcall témoignage d'une jeune fille partie étudier à Taïwan

Une maison traditionnelle ancienne (d'autres lieux seront présentés demain)


maison lin an thai

maison lin an thai





Les photos ci-dessus ainsi que la première photo ont toutes été prises dans la maison traditionnelle Lin-An-Thai construite il y a plus de 200 ans à Taipei.
Elle est construite selon les principes du Feng shui, un étang est censé éloigner les mauvais esprits.

Cette habitation est en réalité composée de plusieurs bâtiments distincts. Pour nous ce fut vraiment un coup de coeur, le dépaysement était total même si selon le lieu nous pouvions apercevoir un coin de route et l'entendre. Toutefois le lieu est magnifique : les bâtiments sont très différents de ce que nous avions l'habitude d'observer, l'architecture semble simple et pourtant on sent que chaque détail a été pesé. Autour des bâtiments, verdure, étang et rochers à escalader.

Comme vous pouvez le constater sur la dernière mosaïque de photos il y avait des ouvertures très différentes et ce fut un jeu pour nous de les chercher, parfois très visibles, parfois un peu dissimulées.
Anecdote amusante : alors que nous cherchions à entrer dans un bâtiment un petit groupe nous empêchait d'entrer en faisant un shooting photo qui semblait interminable. En "bons français" nous marmonnâmes dans notre barbichette (que d'ailleurs personne ne portait) pour découvrir un peu plus tard par la jeune taïwanaise qui nous accompagnait qu'il s'agissait d'une star locale !

Un autre article avec plus de photos ici.
Site officiel

La vie à Taïwan

- Les transports

Ci-dessus photo prise dans une station métro. Les transports en commun sont très abordables en terme de prix et permettent aisément de se déplacer. De plus les taïwanais sont particulièrement disciplinés et jamais nous n'avons vu un taïwanais chercher à doubler ou pire bousculer pour entrer dans le métro. Dans les escalators tout le monde se plaçait à droite pour que les plus pressés puissent passer à gauche. Devant les arrêts, une ligne indiquait où attendre.

Dans les rues nous avons assisté à des scènes improbables avec un grand nombre de véhicules circulant parfois selon des règles étranges pour les français que nous sommes. Nous avons particulièrement été surpris par la présence de nombreuses personnes sur un seul scooter ! 

- L'alimentation 

Là encore il est très facile de se nourrir puisqu'on trouve beaucoup d'échoppes à des prix très modérés. Par contre, malgré plusieurs tentatives, nous n'avons pas pu retrouver le goût du pain français. Le pain tendait à être élastique. Mais de nombreux pains garnis très différents des nôtres sont proposés, très agréable pour les amateurs de dégustations inédites.
Chacun des membres de notre famille n'a pas les mêmes goûts aussi n'avons-nous pas tous le même retour sur la gastronomie taïwanaise, néanmoins nous avons apprécié de goûter de nombreuses saveurs inconnues et lorsque j'y pense, je regrette de ne pas retrouver celles-ci en France, je pense notamment à un plat à base de tofu qui était délicieux ou encore à cette sorte de crêpe fourrée à l'oeuf ou encore les mangues séchées (croyez-moi si vous goûtez une mangue taïwanaise vous ne pourrez plus manger les mangues vendues en France sans un pincement aux papilles!) ou encore les gâteaux de la lune ou... ah si la seule chose que je ne regrette pas du tout c'est le tofu puant/stinky tofu, spécialité taïwanaise qui comme son nom l'indique sent aussi fort qu'une chaussure pourrissante auparavant propriété d'une personne aux pieds particulièrement odorants ! Fort heureusement le goût est beaucoup plus neutre et si nous n'avons pas été séduits, il n'est pas désagréable.
Les odeurs de Taïwan me chatouillent le nez à toutes ces évocations... miam... car partout où nous sommes allés (essentiellement Taïpei) la cuisine est omniprésente, les odeurs d'épices également ! Les taïwanais sont des gourmands gourmets.

- La gentillesse, la politesse

Même si nos cultures sont très différentes et que c'est important à savoir lorsqu'on est amené à se rencontrer, difficile de ne pas évoquer les taïwanais sans évoquer leur politesse. Serviables, ils répondent facilement présents.
En tant que française blonde aux yeux bleus, je me suis sentie parfois un peu perdue et j'ai pu constater qu'on me regardait avec un peu plus d'attention, je n'ai cependant pas été ennuyée par les personnes rencontrées. Je n'irai pas jusqu'à dire que tous les regards étaient aimables, néanmoins dans l'ensemble ils étaient surtout curieux.
Quand je pense aux taïwanais, je pense surtout à la gentillesse, j'ai rencontré là-bas plusieurs personnes et j'éprouve de la tendresse pour les belles rencontres que nous y avons faites.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire