Accéder au contenu principal

Jean-Paul Eymond, Les 301 marches de Cordouan

Présentation Babelio :
"Ce récit autobiographique de Jean-Paul Eymond nous fait partager l’intimité d’un phare de mer exceptionnel dans un environnement non moins exceptionnel, l’estuaire de la Gironde, le plus vaste d’Europe. En évoquant sa vie de gardien de phare – vie à laquelle il n’était pas du tout préparé et qu’il a mis de longues années à apprécier –, il livre aussi un témoignage précieux sur un métier qui, à son départ, aura cessé d’exister.
Ce livre est un double hommage : l’hommage à un métier mythique, celui de gardien de phares, disparu avec l’automatisation des feux des 150 ouvrages français ; l’hommage au plus beau bâtiment jamais construit en mer."

Pourquoi je l'ai apprécié :


Première participation à la masse critique de Babelio et première inquiétude : comment écrire un billet si je n'aimais pas ce que je lisais ?  L'exercice serait alors périlleux puisque je me suis toujours refusée à nommer les livres qui n'ont pas su m'emporter dans leur univers...

Et puis, première bonne surprise : quelques photographies nous offrant un regard sur la vie à Cordouan, mais également l'occasion d'admirer ce magnifique monument !
Deuxième bonne surprise : des chapitres courts permettant de lire sur plusieurs jours sans perdre le fil. Petit bémol cependant : la classification des chapitres m'a parfois semblé hasardeuse. Si le premier chapitre nous permet de découvrir l'histoire de Jean-Paul et ses premiers pas sur le phare, l'histoire du phare est entourée de chapitres sur les touristes. Il faut cependant préciser que le livre se construit autour des questions formulées par les visiteurs qui ont découvert le phare, année après année.. Un peu trop pour moi, mais après tout le choix de se poser en guide, de reprendre ce rôle occupé avec plaisir par Jean-Paul Eymond, se justifie. D'autre part l'avenir de Cordouan passe aujourd'hui par le tourisme (plus d'informations ici), c'était également un moyen de le rappeler et on quitte cet ouvrage avec un vif intérêt pour le phare ! En effet Jean-Paul Aymond et Virginie Lydie ont su nous communiquer l'amour de l'ancien gardien pour celui qui fut son ennemi avant d'être une de ses passions : « Au début je le hais, parce qu'il me vole tout. Je ne passe pas un seul jour sans penser aux miens, mais j'en arrive à les occulter pour m'endurcir. Ce sont des années rudes d'une lutte considérable avec moi-même. » (Plus d'extraits).
Or, c'est justement l'atout principal de ce livre : s'il nous conte l'histoire de Cordouan, il nous raconte également celle de Jean-Paul, loin du mythe du gardien de phare. Ainsi aucune vocation, aucun goût prononcé pour la solitude, simplement la vie qui l'emmène vers ce nouveau chemin, un chemin difficile, repoussant et pourtant un chemin qui conduit à une belle aventure.
"Un gardien de phare est un marin dont le bateau est posé sur une roche [...]".

Billet écrit en 2012.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Instruction obligatoire dès 3 ans et nouvelle menace pour l'IEF : "Essais encore"

Proposition 1 : Instruction obligatoire dès 3 ans La mesure est annoncée, des votes sont proposés, la mesure est abandonnée pour être reproposée, non votée, reproposée, pffiou. L'entêtement finira bien par payer...

Et oui, une fois encore, on nous propose- ah non cette fois on nous promet l'instruction obligatoire dès 3 ans. Un article parmi tant d'autres ici avec la coquille habituelle : confusion "scolarité" et "instruction.

Donc une fois encore, il s'agit d'une proposition. La proposition a été déposée le 6 décembre 2017 (lien ici).**
A partir de septembre de cette année, une expérience sera déjà tentée hors métropole (plus d'informations là).

Des moyens suivront-ils ?
On nous explique que c'est indispensable pour un meilleur langage des enfants... Chouette encore plus d'enfants envoyés très tôt chez l'orthophoniste car ne rêvons pas, les petites cases suivront, les attentes seront là.

On nous dit que les enfants réussissent mieu…

Bachelière du unschooling avec mention bien !

C'est avec joie et fierté que je vous annonce que L. vient de décrocher le bac à son tour !
Cerise sur le gâteau, bac avec mention bien pour une moyenne de 15/20 !

L. est une bachelière du unschooling puisqu'aucun apprentissage ne lui a été imposé depuis son passage éclair en CP où elle s'est ennuyée...   Cette dernière année a été prodigieusement ennuyeuse car étudier pour le bac suppose un bachotage intensif, mais L. était hyper motivée, elle a donc beaucoup travaillé pour obtenir ce résultat.

Assocations nationales et Listes locales

 Monde : découpage ensuite par continents, pays et régions :
Carte IEF

Calendrier des rencontres non scos là.
Associations nationales Instruction en famille
Quatre associations nationales, par ordre de création  :
LED'A (site Internet) + LED'A (Les Enfants D'Abord) : groupe Facebook 
CISE (Choisir d'Instruire Son Enfant)
LAIA (Libres d'Apprendre et d'Instruire Autrement)
UNIE

Pour mieux agir ensemble, 3 associations (LED'A, CISE et LAIA) se sont associés à un groupe de réflexion/action, le Collect'IEF.
Ensemble ils se réunissent dans le Collectif Pour la Liberté de l'Instruction  (CPLI)

Depuis quelques années il existe également un portail autour de l'instruction en famille : Le portail de l'IEF

De plus une fédération existe également, elle concerne les enfants sans école et les enfants en école sans contrat EN :  FELICIA : Fédération pour la Liberté du Choix de l'Instruction et des Apprentissages et page ici.

Collectif  L'école est la …