mardi 29 décembre 2015

Voyage virtuel : comment est-ce que ça fonctionne ?

voyage virtuel
Maison traditionnelle An-thai à Taïwan (photo personnelle prise par ma fille aînée)

   Nos tous premiers "voyages" en famille furent très simples : quelques livres à feuilleter, parfois un documentaire et quelques liens à visiter dont informations générales autour du pays concerné. Il s'agissait de découvrir comment organiser un voyage virtuel. Au fil du temps, avec la pratique j'ai mis au point différentes options en fonction de l'âge des enfants et du fait qu'il s'agissait d'un voyage en famille ou d'un voyage avec leurs amies.

Partir/décoller

 

  •  Rapidement j'ai imaginé qu'un billet d'avion leur permettrait de visualiser plus facilement le voyage à effectuer ou du moins d'avoir réellement l'impression de partir ! Par conséquent j'imprimais un billet à leur nom avec un avion sur celui-ci et une photo (drapeau et/ou image clé) du pays à découvrir. Aujourd'hui nous n'imprimons plus de billet, les filles sont grandes, elles n'en ont plus besoin. ☺
  • Lorsqu'elles voyageaient à plusieurs j'envoyais également un billet à leurs amies. Chaque voyage était ensuite relayé sur le blog ou via un message reçu simultanément par les différentes participantes. Elles voyageaient alors au moment de leur choix et donc pas toujours au même moment. 
  • Une carte est visualisée afin de situer pays et ville/région visités.
  • Pour chaque voyage je veille également à indiquer la température dans la ville où nous atterrissons ainsi que l'heure actuelle au moment de notre arrivée. 

Envoyer des cartes postales/des photos souvenirs

  • Pendant un certain temps nous nous sommes amusées à créer des cartes postales. Nous nous habillions comme nous l'aurions fait dans le pays ou l'état concerné (ce fut un véritable festival lorsque nous visitâmes les Etats-Unis). Puis nous mettions l'appareil en mode automatique et nous insérions notre image dans le paysage correspondant. Pour cela bien sûr nous bidouillions de manière à donner l'illusion d'être réellement parties ! Nous nous sommes même amusées à envoyer ces photos-cartes à plusieurs de nos proches. Ces moments ont souvent déclenché de grands fous rires même si les doigts de pied en éventail, un paréo autour de la taille et un maillot de bain ce n'est pas une tenue permettant de lutter contre le froid hivernal !

Dessiner/Peindre

  • Lorsqu'elles étaient plus jeunes, je proposais une séance dessin autour du pays visité, vous pouvez en voir un exemple là. Comme expliqué sur l'article soit elles dessinaient de mémoire, soit elles pouvaient s'inspirer  d'un livre documentaire ou bien d'images glanées sur le net. 
  • Il n'a pas été rare qu'elles produisent également une production plastique en lien avec le pays visité, ce fut particulièrement le cas pour la Grèce. Elles se sont alors inspirées de ce qu'elles connaissaient et découvraient (lien ici), elles n'ont ainsi pas hésité à mêler sur un même dessin des particularités liées au céramique, à la statuaire ou à la mythologie. Aucun académisme n'était demandé, l'objectif était seulement de prendre plaisir à dessiner.  

Bricoler

  •  Lorsque c'était possible je proposais également aux filles un bricolage en lien avec le pays visité, ce fut particulièrement facile lors de notre voyage virtuel au Japon avec notamment les origamis (lien). 

 Ecouter de la musique 

  • Pour chaque pays nous essayons de nous imprégner de la culture locale. Pour cela je cherche des liens présentant des musiques traditionnelles mais aussi régulièrement des chanteurs plus actuels. 

Comptines et mythes

  • Pour les plus jeunes comptines et chansons enfantines par exemple sur Mama Lisa (lien).
  • Via des livres ou des sites contes, légendes et mythes à découvrir. Pour les plus grand exemple ici avec un voyage en Ecosse. 

Culture locale

  • Découvrir les danses, les sports nationaux, tous cela contribue à mieux connaître un pays. 
  • Découvrir ses coutumes, un aperçu rapide de son histoire.
  • Découvrir la cuisine, les plats traditionnels. Impossible de voyager sans cuisiner, sans éveiller notre palais à des saveurs différentes. 
  • Découvrir quelques éléments linguistiques, quelques mots. Entendre la "musique de la langue".

Informations générales

  •  Pour chaque visite je propose des liens ou livres permettant d'obtenir des informations générales sur la superficie du pays, sa population, son régime politique, sa monnaie, la ou les langue(s) pratiquée(s). D'autres informations peuvent également être apportées en fonction de leur curiosité.

Récits de voyage 

  •  Pour chaque voyage virtuel je cherche toujours plusieurs récits de voyage. Cela nous permet de découvrir le pays comme si nous voyagions réellement. Le fait de choisir plusieurs points de vue évite une vue limitante centrée autour d'une seule subjectivité. Ces récits de voyage nous permettent également de découvrir des détails, des particularités que nous n'aurions pas découverts autrement. 

Compte-rendu formel du voyage ?

  •  Pour certains voyages virtuels une carte heuristique est proposée, en général elles n'ont pas été réalisées en même temps que les voyages, j'ai cependant choisi de les associer pour vous offrir cette possibilité de support supplémentaire. 
  • En réalité je n'ai jamais demandé aux filles de rédiger quoi que ce soit autour de nos voyages virtuels. Au tout début je leur avais proposé une forme de lapbook, de coller des photos, des dessins et d'écrire, d'illustrer leur voyage, cela les a amusées une fois ou deux et pas du tout ensuite... Elles avaient l'impression de perdre du temps, que le voyage devenait corvée. Comme mon objectif de voyage virtuel était d'ouvrir leurs esprits, de développer leur culture, de les intéresser, je n'ai pas insisté et tout support formel fut banni. 

Mais à ce propos comment voyager virtuellement ? 

  •  Pour les informations officielles, via des sites sérieux. 
  • Via des blogs de récits de voyage, des blogs persos d'expatriés ou de personnes locales.
  • Via des livres ou des sites de cuisine typique.
  • Via des documentaires visualisés sur le net ou à la télévision ou encore en DVD.
  • Via des livres documentaires.
  • Via des guides de voyage.
  • Via des livres d'auteurs du pays visité, via des livres plaçant l'action dans le pays en question.
  • Via des films du pays visité ou plaçant l'action dans le dit pays. 
  • Via des CD musicaux du pays ou des sites proposant ces musiques (you tube ou dailymotion en proposent beaucoup).

Tout est-il à voir ? 

  •  En fonction des filles un lien est très largement exploré, il conduit parfois à un autre lien, une autre découverte. 
  • Au contraire d'autres sont délaissés, voir pas ou presque pas explorés. Au fil du temps je cible ceux que je pense susceptibles de leur convenir. Parfois je n'ai pas le temps de lire attentivement le lien-blog et si le voyageur est particulièrement condescendant envers la population locale, le lien finit dans la poubelle. Les récits ne sont pas toujours positifs et c'est ce qui nous intéresse dans les récits de voyage : découvrir également l'envers du décor, pas seulement ce que nous promettent les agences de voyage. Mais nous essayons de retrouver un esprit voyageur ouvert à l'autre. 
  • Nos voyages tiennent donc compte de ce qui nous interpelle, vous pouvez être plus intéressés par d'autres particularités bien sûr. Libre à vous de faire l'impasse sur certains points et d'en développer d'autres. 

Quel intérêt ?  

  • Tout d'abord le bonheur de découvrir ! Nous avons toujours beaucoup aimé voyager ainsi, découvrir d'autres pays, d'autres cultures, nous ouvrir à d'autres réalités qui parfois nous permettent de mieux apprécier ce que nous avons ou ouvrent nos esprit afin de voir les choses autrement, d'un autre point de vue. 
  • Voyager même si pour cela nous restons chez nous. Le voyage n'est pas physique, c'est vrai (et encore si possible nous avons cherché des manifestations ou lieux en lien avec le pays visité comme le Parc oriental de Maulévrier), mais il est réel dans le sens où l'espace de quelques heures nous nous projetons réellement dans cet espace alternatif. 
  • Développer la culture. Grâce à ces voyages les filles ont développé une solide culture, culture qui a été très utile lors de la préparation du bac. Et même pour un niveau lycée les voyages virtuels présentent un réel intérêt puisqu'ils permettent de rendre concret une réalité pas toujours facile à percevoir et de se préparer en douceur pour la géographie éco-politique qui est exigée lors du bac français. 
  •  Les voyages virtuels peuvent être vus en famille (c'est ainsi que nous commençons puisque cela nous permet d'échanger en direct sur nos impressions et découvertes) ou individuellement.  Cependant même si un voyage est commencé en famille il n'a pas été rare que les filles poursuivent leurs explorations seules et partagent ensuite autour de ce qu'elles ont vu ou lu. L'objectif n'est pas d'orienter le regard d'où mon choix de plusieurs angles de vue, mais de proposer pour qu'ensuite elles choisissent quelle utilisation elles souhaitent en faire et la curiosité titillée entraîne souvent vers d'autres découvertes. ☺
  • Si vous le souhaitez Mesokee présente ici des traces écrites en lien avec leurs voyages virtuels.

Découvrir nos voyages 

 - Lien ici.
 

Mes livres afin d'en savoir plus sur l'instruction en famille :
 

2 commentaires:

  1. J'étais plutôt partie sur le principe de faire "des journées comme au ...." et nous avons fait ainsi une journée comme aux Antilles avec habits, danse, repas, chansons et histoires du cru. Mais ton article m'amène à m'interroger pour la suite : journée comme .... ou voyage ? intérêt et différence entre les deux principes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Très chouette idée ! Nous ne sommes encore jamais parties aux Antilles mais c'est une destination emplie de couleurs à proposer aux filles.
      Pour répondre à ta question, nous avons effectivement testé une journée intense ou une semaine intense avec musique, repas s'efforçant de correspondre à ce que nous aurions pu manger, cartes souvenirs, tenues, le gros avantage c'est qu'on se sent presque ailleurs !
      C'est un peu moins vrai, un peu moins facile si le voyage virtuel occupe seulement quelques heures ici et là. Par contre l'avantage c'est qu'on peut également faire autre chose en même temps et ne pas "seulement" être en voyage, on peut choisir de différer l'envol de quelques heures ou quelques jours. Maintenant que les filles sont grandes, c'est ce qui nous convient le mieux. Ainsi notre dernier voyage a eu lieu près d'une semaine après sa publication faute d'avoir eu le temps de le faire auparavant. Le différer nous a permis d'en profiter davantage.
      Lorsque nous partions un jour ou une semaine il me fallait anticiper davantage en réfléchissant un peu aux costumes/vêtements et aux aliments nécessaires par exemple.
      Par contre sans forcément aller jusqu'à une journée complète certaines familles proposent de se retrouver autour d'un plat, d'une ambiance et d'activités en lien avec le pays visité. Pour nous cela n'a pas été totalement possible mais nous avons tout de même partagé des plats aux saveurs étranges et ce fut toujours un très bon moment !
      Bons voyages à venir !

      Supprimer