samedi 30 janvier 2016

Réussite au bac en candidat libre !

bac candidat libre

Article témoignage écrit début juillet 2015 sur mon autre blog :

Après huit années d'instruction à la maison, M.vient de décrocher le bac sans école ni cours par correspondance ! :)
Encore bravo ma grande ! ☺



Je m'étais promis d'être disciplinée mais selon mes filles j'ai sans doute heurté quelques tympans en lisant les résultats. De toute façon je suis si heureuse pour elle et si fière de ma grande que je l'ai prévenue : je vais l'annoncer à la terre entière ! ☺

Ne rêvons pas : passer le bac n'est pas une sinécure, surtout en candidat libre. En cas de rattrapage, le jeune ne pourra pas non plus compter sur son livret scolaire pour récupérer les quelques points qui lui manqueraient. Certains enseignants sont très encourageants quand d'autres n'apprécient visiblement pas et le font remarquer aux élèves. Fort heureusement ces derniers ne sont pas majoritaires. Alors sincèrement merci à ceux qui ont joué le jeu, lui ont donné sa chance et plus particulièrement merci à la prof d'italien pour tous les compliments faits à ma grande !!

Le bac, cela représente beaucoup de travail, beaucoup d'examens surtout en candidat libre...
Pour les parents, c'est également un vrai travail si vous ne prenez pas de cours par correspondance car il faut apprendre ce qui est attendu et voir comment préparer votre jeune dans cet objectif.
Pour le jeune bien sûr travail conséquent et beaucoup de stress à gérer. Parfois je me dis que le bac semble être l'examen le plus stressant qui soit ! Donc mieux vaut dédramatiser. Si ma grande avait échoué, nous avions des plans B en réserve, il n'y aurait très certainement pas eu de 2e tentative par choix, il y a une vie sans le bac (voir excellent dossier des Plumes de Laia : N°29 de juin 2015-lien). 
Cependant je suis heureuse de penser que nous avons réussi à ne pas bachoter tout au long de l'année et que M. a décroché son diplôme ! Pour M. il s'agissait avant tout d'un défi, elle n'avait pas besoin d'un bac avec mention. Aussi j'ai cherché comment la préparer tout en maintenant le plaisir d'apprendre.
  • En sport, pas le choix... Le bonheur n'a pas toujours été au rendez-vous. Courir pour courir ne nous a jamais parlé... alors j'ai couru avec elle...  Elle avait également choisi le tennis de table. Afin d'alterner nous avons également joué au badminton et avons beaucoup ri (peut-être parce que je ne suis résolument pas douée ! lol).
  • En littérature : discussions, lecture, diaporamas sur le net, sorties, vidéos, etc.
  • En langues : quelques cours particuliers en chinois et italien (très peu pour des raisons indépendantes de notre volonté : prof de chinois parti à l'étranger, prof d'italien nous ayant lâché du jour au lendemain)- Dossiers choisis par elle donc textes l'intéressant. Beaucoup de bonheur à les lire, les découvrir, réfléchir autour d'eux. Puis powerpoint pour mettre en forme comme attendu au bac et mieux réviser. Et toujours des films, des sorties (dont deux voyages en Italie et Ecosse), des lectures et des "écritures bonheur" (pour le plaisir donc).
  • En histoire/géo : lectures, commentaires, documentaires, actualités- préparation des croquis (powerpoints réalisés par moi et apprentissage en les regardant). 
  • En philo : lectures et discussions
Pas d'annales dans certaines matières avant fin avril. Pour quelques unes annales ensemble afin de comprendre comment ça fonctionnait. Puis annales toutes les semaines jusqu'au jour J, mais pas dans toutes les matières en même temps, cela aurait été intenable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire