mardi 12 janvier 2016

Les goûters philo

goûter philo les dieux et dieu
Emprunté par l'une de mes filles qui s'interrogeait sur l'existence ou la non existence de Dieu mais qui était encore très jeune, ces ouvrages furent très abordables pour lui permettre de poursuivre sa réflexion.

Ils sont simples, truffés de petites anecdotes/historiettes.
Afin de mieux en discuter (elles avaient alors 7 et 9 ans 1/2), je les ai lus, m'interrompant lorsqu'elles le souhaitaient ou après chaque nouvelle idée.
Celui parlant de la religion est vraiment très court et prône la tolérance.
Petit bémol cependant : s'adressant à un public jeune ils ont un peu trop tendance à dire "ça, c'est comme ça ; ça, ça veut dire ça", cependant l'avantage d'en discuter ensemble a été de pouvoir prolonger la discussion en les incitant à réfléchir par elles-mêmes et à rester critique envers ce qu'elles lisaient. 
C'est pourquoi nous en empruntâmes d'autres. ☺


Présentation Les Dieux et Dieu :

 

" Les hippopotames ne se demandent pas comment tout a commencé, pourquoi la vie existe, pourquoi le soleil brille, pourquoi le ciel est noir la nuit ; les hommes, eux, depuis toujours, se demandent d'où ils viennent et racontent la création du monde." (40p)



goûter philo le respect et le mépris

Présentation "Le respect et le mépris":

"Le Respect et le Mépris, un tout nouveau « Goûter Philo », d'emblée dans une version cartonnée et avec un cahier de 9 pages en plus, pour réfléchir sur ce que sont, philosophiquement, le respect et le mépris.On s'imagine qu'en disant merci au charcutier, bonjour au chauffeur de bus, qu'en couvrant soigneusement ses livres au début de l'année, en manifestant pour les baleines et en laissant les piétons traverser la rue, on baigne dans le respect.On s'imagine qu'en se faisant obéir, on se fait respecter. On s'imagine qu'en se faisant craindre, on se fait respecter. Confondre le respect avec la politesse, le soin, l'obéissance, la peur ou d'autres choses, c'est embêtant : à force de ne pas respecter le mot « respect », le respect, le vrai, on ne saura plus ce que c'est." (56 p)


Mes livres sur l'instruction en famille :
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire