Accéder au contenu principal

Jouer à écrire en chinois

jouer à écrire en chinois
Présentation sur le site des éditions Retz :
"Un « best » parmi les petits cahiers Retz dont l'intérêt est toujours renouvelé.
Voici un cahier original pour affirmer le graphisme de l'enfant tout en développant son sens du raisonnement et ses capacités d'abstraction.
Par le biais de l'écriture chinoise, qui associe imagination et rigueur, l'enfant est, au fil des pages, progressivement amené à :
  • maîtriser une technique graphique (reproduction correcte d'un signe en respectant ordre et sens d'un trait) ;
  • développer sa mémoire visuelle (reconnaître des signes simples et les utiliser à bon escient) ;
  • exercer son sens de l'observation et de l'interprétation (deviner le sens d'un signe en interprétant sa forme) ;
  • découvrir un procédé de décodage entièrement visuel, ne faisant pas appel aux sons (construire du sens par association d'images).
Une matière nouvelle et formidablement stimulante, assortie d'une rencontre passionnante avec Zhang et Yamei, deux sympathiques petits amis chinois. Ils seront ravis d'entraîner votre enfant dans un univers qui lui sera très vite familier, où poésie et précision s'allient pour solliciter imaginaire et créativité."

Commentaire :


Il s'adresse donc aux jeunes enfants ou ceux qui souhaitent découvrir les idéogrammes.
Il s'agit d'un petit cahier sans prétention qui permet à l'enfant d'apprendre quelques premiers mots chinois. Il lui apprend aussi à les écrire, il est donc possible d'en faire une approche calligraphique.
Par contre si vous cherchez une méthode ou un vrai support pour apprendre le chinois, ce sera très largement insuffisant.
Avec ce cahier ma fille âgée de 9 ans s'était amusée mais elle n'avait pas vraiment appris le chinois.
Signe cependant d'un intérêt maintenu, elle le compléta très rapidement.
Très bien pour les jeunes enfants qui souhaitent seulement former quelques idéogrammes, découvrir le chinois. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Instruction obligatoire dès 3 ans et nouvelle menace pour l'IEF

Proposition 1 : Instruction obligatoire dès 3 ans La mesure est annoncée, des votes sont proposés, la mesure est abandonnée pour être reproposée, non votée, reproposée, pffiou.

Et oui, une fois encore, on nous propose- ah non cette fois on nous promet l'instruction obligatoire dès 3 ans. Un article parmi tant d'autres ici avec la coquille habituelle : confusion "scolarité" et "instruction.
La proposition a été déposée le 6 décembre 2017 (lien ici).
L'annonce est déjà faite, la détermination est affichée : à partir de 2019, tous les enfants de 3 ans et plus seront concernés par l'obligation d'instruction.
A partir de septembre de cette année, une expérience sera déjà tentée hors métropole (plus d'informations là).
A titre indicatif, en 2015/2016, 97,6 % des enfants étaient scolarisés en France (source), seulement 11,9 % des petits de 2 ans, ce qui, selon moi, est une bonne chose. 

Des moyens suivront-ils ?
On nous explique que c'est indispe…

Assocations nationales et Listes locales

 Monde : découpage ensuite par continents, pays et régions :
Carte IEF

Calendrier des rencontres non scos là.
Associations nationales Instruction en famille
Quatre associations nationales, par ordre de création  :
LED'A (site Internet) + LED'A (Les Enfants D'Abord) : groupe Facebook 
CISE (Choisir d'Instruire Son Enfant)
LAIA (Libres d'Apprendre et d'Instruire Autrement)
UNIE

Pour mieux agir ensemble, 3 associations (LED'A, CISE et LAIA) se sont associés à un groupe de réflexion/action, le Collect'IEF.
Ensemble ils se réunissent dans le Collectif Pour la Liberté de l'Instruction  (CPLI)

Depuis quelques années il existe également un portail autour de l'instruction en famille : Le portail de l'IEF

De plus une fédération existe également, elle concerne les enfants sans école et les enfants en école sans contrat EN :  FELICIA : Fédération pour la Liberté du Choix de l'Instruction et des Apprentissages et page ici.

Collectif  L'école est la …

Un sondage pour les familles sans école (clos)

Aujourd'hui je vous propose un sondage réservé aux familles sans école ou qui envisagent de l'être. Attention si CNED réglementé je vous demande de ne pas le compléter. En effet, le CNED réglementé ne subit pas les mêmes contrôles et nécessite l'autorisation de l'inspecteur d'académie. Je pense que pour bien représenter l'instruction en famille (avec le CNED réglementé, il s'agit d'instruction à domicile), pour éviter un nouvel amalgame qui justifierait une fois encore le rognage de droits, il est important d'obtenir un cliché sur l'instruction en famille et les cours par correspondance (CNED libre et autres cours).

L'intérêt de ce sondage est de :
- poursuivre le travail d'information auprès du grand public que je me suis fixé
- casser les préjugés, idées préconçues erronées de certains élus
- fournir un outil pour réagir face aux nouvelles menaces contre l'instruction en famille

Le sondage est à retrouver ici. Les questio…