mercredi 13 janvier 2016

Au pays des dieux, les Grecs

au pays des dieux les grecs

  Grâce à ce livre nous avions découvert certaines facettes de la vie dans la Grèce antique qui n'ont pas plu aux féministes en herbe qu'étaient mes filles.. Dans un des "cabane(s) magique(s)" de L, il avait déjà été question de la place particulière des femmes, celui-ci a malheureusement confirmé ce qu'elles y avaient découvert :
- peu, très peu d'instruction pour les filles. Lorsque comme elles, on aime apprendre, pas facile à avaler.
- pas de place importante pour les femmes, les puces trouvent pourtant que les garçons aiment un peu trop la bagarre... D'ailleurs l'éducation des jeunes garçons était très centré sur l'art de la guerre...
- les femmes confinées dans un gynécée : "Ah !!!", non libres de leurs mouvements... Impensable pour mes filles éprises de liberté (et pour moi aussi d'ailleurs !)
- Interdites aux jeux (sauf certains pour les jeunes filles), risque de peine de mort si elle passait outre!!! "c'est une honte" s'était exclamée L.
- Leur père choisissait leur futur époux puis celui-ci décidait de tout.
Autant dire que tout le monde était scandalisé ici !
Le regard s'était alors fait critique.  L'invention du théâtre, une ébauche de démocratie (mais à échelle uniquement masculine, s'agit-il donc vraiment d'une démocratie ? un débat avait suivi)et puis une mythologie complexe mais qui ne vaut pas l'Egypte antique selon M. et le scandale fut à son comble lorsqu'elles découvrirent qu'ils mangeaient... des chats !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire