Accéder au contenu principal

Acheter d'occasion

 (Article du 4 janvier 2008)
Comme beaucoup d'entre nous, j'ai déjà eu recours à divers lieux où l'on peut trouver des articles d'occasion.
Voici quelques premières impressions :
e-bay :
- avantages : Vente quasiment assurée. Grand choix d'articles pour les acheteurs.
- inconvénients : Frais d'insertion (qu'il y ait ou non vente), commissions. Parfois des acheteurs et vendeurs pas très recommandables (et étant donné l'immensité du site, pas toujours évident de les repérer) . Risque qu'un article parte à un prix dérisoire en choisissant les enchères ou au contraire (je pense par exemple aux playmobils !!!!) que les prix s'enflamment pour l'acheteur. Obligation de surveiller l'article qui nous intéresse.

Sites ou forums privés :
-avantages : pas de frais (seuls les ports pour les acheteurs et encore parfois on peut directement récupérer les dits articles). Sur les sites ou forums, les échanges fonctionnent sous un mode convivial donc un mauvais acheteur ou vendeur est plus facilement repéré. De plus les défauts sont généralement très bien décrits, on sait donc à quoi s'attendre.
- inconvénients : assez peu de choix, mais on peut tout de même avoir de bonnes surprises ou trouver ce que l'on cherche. Peu de retour s'il s'agit de blog ou site individuel (sauf s'il s'agit d'un vendeur habituel).

Petites annonces :
- avantages : généralement des lots entiers.
- inconvénients : peu de retour pour les vendeurs et en ce qui concerne les acheteurs les lots peuvent être de très mauvaises surprises...

Vides-grenier :
-avantages : très peu de frais. L'acheteur peut chiner.
- Inconvénients : beaucoup d'attente pour un résultat pas toujours probant. Les conditions météos !

Bourses aux vêtements :
- avantages : beaucoup de choix sur quelques jours.
- inconvénients : attente pour le vendeur et souvent l'acheteur. Articles pas toujours soignés, notamment lors des diverses et nombreuses manipulations.

Dépôt-ventes :
- avantages : on ne s'occupe de rien lorsqu'on est le vendeur.
- Inconvénients : commission lors des ventes. Prix un peu plus élevé que dans les sites privés ou vide-greniers.

Dons : Le meilleur plan pour celui qui cherche des articles d'occasion ! ;)

Quelques astuces pour repérer les défauts : le choix de la lumière, le contrejour afin de repérer les tâches suspectes et plus nombreuses que l'on ne croit.
Un vêtement chiffonné à l'odeur pas très agréable a de fortes chances d'être un vêtement tâché (ne serait-ce que parce qu'il n'a pas été correctement stocké) ou abîmé.
Bien regarder les coutures, notamment au niveau des pieds, de l'entrejambe et sous les bras.
Vérifier boutons et fermeture éclair : parfois les vêtements ne ferment plus alors qu'ils ont une jolie apparence.

D'autres bons plans sur le blog ici.  

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Instruction obligatoire dès 3 ans et nouvelle menace pour l'IEF

Proposition 1 : Instruction obligatoire dès 3 ans La mesure est annoncée, des votes sont proposés, la mesure est abandonnée pour être reproposée, non votée, reproposée, pffiou.

Et oui, une fois encore, on nous propose- ah non cette fois on nous promet l'instruction obligatoire dès 3 ans. Un article parmi tant d'autres ici avec la coquille habituelle : confusion "scolarité" et "instruction.
La proposition a été déposée le 6 décembre 2017 (lien ici).
L'annonce est déjà faite, la détermination est affichée : à partir de 2019, tous les enfants de 3 ans et plus seront concernés par l'obligation d'instruction.
A partir de septembre de cette année, une expérience sera déjà tentée hors métropole (plus d'informations là).
A titre indicatif, en 2015/2016, 97,6 % des enfants étaient scolarisés en France (source), seulement 11,9 % des petits de 2 ans, ce qui, selon moi, est une bonne chose. 

Des moyens suivront-ils ?
On nous explique que c'est indispe…

Assocations nationales et Listes locales

 Monde : découpage ensuite par continents, pays et régions :
Carte IEF

Calendrier des rencontres non scos là.
Associations nationales Instruction en famille
Quatre associations nationales, par ordre de création  :
LED'A (site Internet) + LED'A (Les Enfants D'Abord) : groupe Facebook 
CISE (Choisir d'Instruire Son Enfant)
LAIA (Libres d'Apprendre et d'Instruire Autrement)
UNIE

Pour mieux agir ensemble, 3 associations (LED'A, CISE et LAIA) se sont associés à un groupe de réflexion/action, le Collect'IEF.
Ensemble ils se réunissent dans le Collectif Pour la Liberté de l'Instruction  (CPLI)

Depuis quelques années il existe également un portail autour de l'instruction en famille : Le portail de l'IEF

De plus une fédération existe également, elle concerne les enfants sans école et les enfants en école sans contrat EN :  FELICIA : Fédération pour la Liberté du Choix de l'Instruction et des Apprentissages et page ici.

Collectif  L'école est la …

Un sondage pour les familles sans école (clos)

Aujourd'hui je vous propose un sondage réservé aux familles sans école ou qui envisagent de l'être. Attention si CNED réglementé je vous demande de ne pas le compléter. En effet, le CNED réglementé ne subit pas les mêmes contrôles et nécessite l'autorisation de l'inspecteur d'académie. Je pense que pour bien représenter l'instruction en famille (avec le CNED réglementé, il s'agit d'instruction à domicile), pour éviter un nouvel amalgame qui justifierait une fois encore le rognage de droits, il est important d'obtenir un cliché sur l'instruction en famille et les cours par correspondance (CNED libre et autres cours).

L'intérêt de ce sondage est de :
- poursuivre le travail d'information auprès du grand public que je me suis fixé
- casser les préjugés, idées préconçues erronées de certains élus
- fournir un outil pour réagir face aux nouvelles menaces contre l'instruction en famille

Le sondage est à retrouver ici. Les questio…