mercredi 13 janvier 2016

Expérience ratée : capillarité !

capillarité
Alors que nous terminions une séance de chimie pour découvrir comment mettre en valeur les colorants contenus dans un liquide et que pour cela, une bandelette de papier était utilisée, l'une des filles s'est exclamée :
"-En fait, c'est comme avec les plantes et l'expérience que nous avions faite, c'est la capillarité !"
En effet, l'année dernière, nous avions ceuilli des fleurs, placé celles-ci dans des pots contenant de l'eau colorée. Au bout de quelques jours, celles-ci étaient devenues rouges, vertes et jaunes !
Les filles émirent alors différentes hypothèses sur la capillarité, se demandant également si le phénomène était lié au fait qu'une fleur est un organisme vivant et que le papier a une origine végétale.
Puis elles souhaitèrent que nous tentions l'expérience sur nos cheveux!

Armées de notre courage (ben voui, ça fait mal quand même !), nous avions chacune prélevé un cheveu sur notre crâne. Puis, nous l'avions plongé en partie dans un liquide coloré (depuis le temps que je rêve d'avoir les cheveux bleus! Yes!).
Le soir-même, le chat goûtait l'eau colorée ! Nous l'avions grondé bien sûr ! (nan mais oh ! l'objectif n'était pas de voir si le chat allait avoir la langue bleue suite à notre mélange! pff).
Le lendemain matin, le chat avait visiblement mangé ou joué avec les cheveux !!!

Décidant que c'était trop douloureux (non, nous ne sommes pas douillettes, mais il faut bien se résigner lorsqu'une minette décide de nous compliquer la tâche !), nous sommes donc allées à la recherche de nouvelles informations et avons découvert que ce système de capillarité était très répandu.
Il est ainsi possible d'arroser ses plantations en utilisant des bandes de serpillère suspendues entre un récipient d'eau et la plante !

Mes livres sur l'instruction en famille : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire