mardi 12 janvier 2016

Dyscalculie ou besoin de manipuler ?

Dyscalculie, besoin manipuler
Comme vous le savez j'accompagne scolairement plusieurs enfants or récemment encore je me suis trouvée face à un enfant qui avait échoué à son contrôle... Lorsque j'ai voulu faire le point sur ses connaissances, je me suis aperçue qu'il savait réciter parfaitement la règle mais qu'il n'avait pas compris cette règle (hauteurs dans un triangle)... donc nécessairement dès que la règle n'était plus écrite exactement de la même manière, dès qu'il s'agissait de chercher une hauteur, il était perdu... C'est une des raisons qui font qu'un enseignant a évoqué une dys...
Pour ma part, j'étais convaincue qu'il n'était pas concerné, les signes ne correspondaient pas... mais il me semblait évident qu'il avait un besoin réel de manipuler et de "se raconter une histoire".

Aussi j'ai tout repris.


Première étape : triangle tracé. Deuxième étape, on fait glisser l'équerre comme si on s'asseyait sur une corde et on cherche à rester la tête droite jusqu'au sommet opposé. L'histoire l'amuse d'autant que je rajoute quelques détails.
Deuxième hauteur : il est perdu. Je reprends l'histoire et lui précise que s'il ne reste pas sur la corde, il risque de se casser le bout du nez et que les crocodiles n'en feront qu'une bouchée ! Il rit. Il cherche et trouve !
Troisième hauteur : il est re-perdu... je recommence mon histoire et lui demande de compléter, il s'empresse de le faire et trouve !
Plusieurs essais sont nécessaires, toujours dans la bonne humeur, en changeant de couleurs et d'outils (équerre imaginée à partir d'une feuille notamment).
Et nous passons maintenant aux hauteurs qui sortent du triangle ! Sic ! Et bien la corde manque, hop, jouons les araignées et lançons notre fil pour pouvoir continuer d'avancer, on glisse de nouveau comme sur une luge montée sur une corde (mieux vaut faire attention de ne pas tomber ! une luge sur une corde, limite casse-cou là !).
Plusieurs essais. Lui, moi (il m'explique).

Et bilan quelques temps plus tard : il n'a rien oublié ;)
C'est la différence entre un enfant dys et un enfant non dys : malgré des approches variées et des manipulations, les difficultés persistent. Pour un enfant kinésique, les connaissances s'ancrent.  :)
Manipulons, vous dis-je ;)

Comment identifier la dyscalculie ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire