Accéder au contenu principal

Apprendre avec bonheur dans des lieux culturels

Visite de Castelnau-Bretenoux à Prudhomat (46), photo personnelle
    Lorsqu'on lie le mot "apprendre" à "enfants", on pense souvent "leçon", est-ce le cas pour un adulte? N'existe-t-il pas bien d'autres apprentissages plus durables ? Ainsi aujourd'hui je vous parlerai des visites culturelles.
  Pourquoi les visites culturelles restent-elles un bonheur pour mes filles ? 
A quel âge avons-nous proposé la visite d'un premier musée ?


   Pas de réponse unique à ces questions. M. était une enfant très active, elle avait énormément besoin de bouger, besoin d'espace. Pendant un certain temps nous avons privilégié les sorties au grand air. En effet elle devait avoir trois ou quatre ans lorsque nous l'avons emmenée dans son premier château-musée et elle a surtout adoré... l'escalier ! Courant, sautillant, semblant prêter peu d'attention à ce qui l'entourait, semblant car nous avons pu constater que ce n'était pas tout à fait le cas puisqu'elle avait remarqué plusieurs détails. Cependant après 30 à 40 minutes elle ne cessait de s'agiter, demandant quand nous allions sortir de là. 
Alors nous avons attendu, l'expérience n'était pas négative mais fatigante pour nous. Nous l'avons emmenée en forêt, sa curiosité, son intérêt pour ce qui l'entoure s'en sont nourri. 
  Et  lorsque L. a eu environ 5 ans, M. avait alors 7 ans 1/2, nous avons opté pour un parc animalier avec différentes activités, M.était bien plus attentive, plus calme également même s'il n'était pas question pour elle de ne pas sautiller sur place. ☺
  Peu après nous avons proposé un château et l'intérêt était là, un plus grand calme aussi. Nous sommes allés à leur rythme et très vite ce rythme s'est ralenti. Elles étaient attentives, passionnées : une foule de détails que souvent nous n'aurions pas vus sans elles étaient observés.
   Depuis l'intérêt pour les châteaux n'a pas faibli. L'intérêt pour les lieux culturels non plus. 
   Comme tout le monde, elles apprécient certains lieux, souhaitent visiter celui-ci plus que celui-là, leurs goûts se sont affirmés. Pour nous il n'est pas possible d'imaginer des vacances sans visite culturelle, d'autres visites ont lieu au fil des jours, c'est aussi une culture familiale dans le sens "intérêt partagé". Il me semble en effet que le meilleur moyen d'apprendre à nos enfants à apprécier ces lieux est de les aimer avec eux. ☺ 
Pourtant peut-on forcer un intérêt que l'on n'a pas ? 
Et si vous appreniez à apprécier ces lieux avec eux? En choisissant une visite qui vous plait, vous interpelle, sans vous forcer, seulement pour le plaisir de la découverte ? Ainsi il y a des lieux dans lesquels je ne mettrai pas les pieds : les musées autour des armes et de la guerre, inutile de se forcer, mais il y a tant d'autres lieux qui m'interpellent. Peut-être est-ce que ce sera votre cas pour ce type de musée ou pour un château ou encore un musée de la mode ou des automates ou que sais-je encore ? Quelques années plus tôt mon mari pensait les musées souvent ennuyeux, aujourd'hui il n'est pas le dernier à nous proposer une visite. ☺

  Les visites culturelles représentent un coût certain, cependant on peut cibler puisque certains lieux sont gratuits jusqu'à 10 ou 12 ans, d'autres jusqu'à 18 ou même 25 ans. Différentes journées exceptionnelles proposent également des visites à tarif réduit (journées du patrimoine, nuit des musées mais pas seulement, ainsi cet été lors d'un marché de l'art artisanal nous avons bénéficié de la gratuité pour les filles + tarif de 3 euros pour nous et le musée était très intéressant !).
  Et vous, appréciez-vous les lieux culturels ? Et si oui, lesquels ? Avez-vous transmis ce plaisir de les explorer à vos enfants ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Réforme du Brevet (DNB) 2017

ATTENTION : Le brevet change pour 2018

Si votre jeune souhaite s'y présenter, les inscriptions ont lieu à l'automne sur le site de votre académie, il importe alors d'être vigilant car la durée est parfois très courte (15 jours dans mon académie).

A partir de juin 2017 l'examen change !

350 points minimum pour valider le brevet, 700 points maximum possible.
Concrètement les épreuves des candidats individuels au brevet seront Des écrits en Français/Histoire/Géographie et Enseignement moral et civique: 3h de questions pour toutes ces matières et 2 H en françaisDes écrits en Mathématiques, physique/chimie, sciences de la vie et la Terre et technologie: 2h en mathématiques et, selon les années, 2 matières évaluées parmi les 3 autres matières notées (1h). Un écrit de langues pendant 1h30 (voir ci-dessous)Un oral de 15 mn portant sur les EPI (cf ci-dessous)

Descriptif des épreuves

Bachelière du unschooling avec mention bien !

C'est avec joie et fierté que je vous annonce que L. vient de décrocher le bac à son tour !
Cerise sur le gâteau, bac avec mention bien pour une moyenne de 15/20 !

L. est une bachelière du unschooling puisqu'aucun apprentissage ne lui a été imposé depuis son passage éclair en CP où elle s'est ennuyée...   Cette dernière année a été prodigieusement ennuyeuse car étudier pour le bac suppose un bachotage intensif, mais L. était hyper motivée, elle a donc beaucoup travaillé pour obtenir ce résultat.

Journée mondiale de l'autisme : Interview d'Alexandra, Asperger et fière de l'être

Aujourd'hui, 2 avril, c'est la journée mondiale de l'autisme, il n'était pas question pour l'équipe de Cultitalents de ne pas en parler. Copie de l'article ci-dessous.
Nous avons choisi de nous orienter vers le Syndrome Asperger avec Alexandra Reynaud parce que le syndrome Asperger au féminin est peu connu. Or, les éditions Eyrolles viennent tout juste de publier un livre visant à mieux le connaître! Coïncidence amusante, "Asperger et fière de l'être" est paru le même jour que mon livre "Faire l'école à la maison" et dans la même collection! Merci à Alexandra et aux éditions Eyrolles pour leur implication!


Questions au sommaire : 

1/ Tu viens de publier "Asperger et fière de l'être. Voyage au coeur d'un autisme pas comme les autres", pourrais-tu nous dire à qui s'adresse ce livre? 2/ Pourrais-tu nous parler un peu de toi lorsque tu étais enfant? Quelle petite-fille étais-tu? 3/ Quelles sont les particularit…