jeudi 5 janvier 2017

Exercices prévus pour les contrôles pédagogiques


Tintintin tintintin... Tous à vos maillots, entrainement sportif en vue du contrôle pédagogique!
Ouf heureusement aucune démonstration sportive n'est prévue pour les contrôles, j'aurais sinon été très malheuuuureuuuseeu !
Ceci dit l'attente du contrôle pédagogique, c'est rarement un moment de plaisir tant on s'interroge et tant il dépend de la personne qui le réalisera.


Au programme :
Trois changements majeurs
Beaucoup de questions pour les parents
Négocier

 Trois changements majeurs



Depuis le nouveau décret du mois d'octobre, trois changements majeurs :
  • Une bonne nouvelle : entretien avec les parents imposé aux personnes en charge du contrôle : "entretien avec les personnes responsables" (article R.131-14). Il n'est donc plus possible de chercher à imposer des tests sans aucun discussion prévue avec les personnes en charge de l'instruction.  
  • Une mauvaise nouvelle : des exercices imposés : "L'enfant effectue ensuite des exercices écrits ou oraux" (article R.131-14).
  • Une autre mauvaise nouvelle : Contrôle en fonction des cycles prévus à l'école : "Le contrôle de la maîtrise progressive de chacun des domaines du socle commun est fait au regard des objectifs de connaissances et de compétences attendues à la fin de chaque cycle" (article R.131-13).

Beaucoup de questions pour les parents 


Depuis ce changement j'ai régulièrement reçu des demandes :
1- Est-ce que je peux négocier?
2- Est-ce que les tests sont obligatoires?
3- Comment est-ce que ça va se passer?
4- Est-ce que nous sommes obligés de suivre le programme?
5- Est-ce que ça vaut la peine de préparer un compte-rendu pédagogique?
6- Si mon enfant s'inquiète et se trompe, est-ce qu'il sera scolarisé?
7- Si mon enfant ne réussit pas tout, est-ce qu'il y aura un deuxième contrôle ou une rescolarisation?

1- Est-ce que je peux négocier ?

Oui il est toujours possible de négocier. Avant ce décret, il n'était pas toujours évident d'obtenir de bonnes conditions de contrôle conformes à nos choix pédagogiques. Je ne connaîtrai pas les contrôles nouvelle mouture à titre personnel, mais j'ai souvent du me battre pour obtenir des conditions qui nous convenaient. Il y a 10 ans nous étions peu à négocier, on m'a parfois dit que je ne pourrais pas obtenir 0 test, aujourd'hui il parait difficile d'échapper à tout exercice, ça ne signifie pas qu'il ne soit pas possible de négocier. Dans la dernière partie de ce billet je vous donnerai quelques conseils.

2- Est-ce que les tests sont obligatoires? 

Des exercices sont imposés, pas nécessairement des tests. Votre enfant n'a donc pas à subir un examen.

3- Comment est-ce que ça va se passer? 

 Un contrôle pédagogique, c'est toujours une loterie... Avec une personne en charge du contrôle positive, nous avons de bonnes chances que tout se passe bien. Dans le cas contraire ça peut être compliqué. Je vous conseille donc de préparer en amont votre contrôle. Si par exemple vous êtes convoqués dans un établissement scolaire, demandez ce qui est prévu afin de voir si cela vous conviendra. 
Si vous le souhaitez vous pouvez également relire mon billet intitulé "Contrôle pédagogique instruction en famille : s'y préparer".

4- Est-ce que nous sommes obligés de suivre le programme?

Depuis le décret les contrôles ont lieu en fonction des cycles d'apprentissage (cycle 2, 3 et 4).
S'il est plus difficile de suivre la progression de son enfant, ce n'est pas impossible au moins en partie. De plus le programme scolaire ne s'impose toujours pas. Les objectifs des cycles peuvent être atteints autrement. N'hésitez pas à relire ce qui est attendu afin de vous rassurer et voir comment vous souhaitez instruire votre enfant.
Liens pour découvrir les cycles : cycle 2 (CP à CE2), cycle 3 (CM1 à 6e) et cycle 4 (5e à 3e).
Si vous le souhaitez, en étudiant les différents textes j'ai réalisé plusieurs grilles reprenant les objectifs des cycles 2 et 3.
La grille des objectifs du cycle 2 est à télécharger ici.
La grille des objectifs du cycle 3 est là.

5- Est-ce que ça vaut la peine de préparer un compte-rendu pédagogique?

Etant donné qu'un entretien est prévu, ça peut être un élément rassurant pour vous, parents. Pour ma part réaliser un compte-rendu me donnait quelques points de repère, me rassurait avant de me lancer dans cette épreuve du contrôle pédagogique.
Si vous le souhaitez vous pouvez vous inspirer de mon article "Contrôle pédagogique : compte-rendu et cahier de vie"

6- Si mon enfant s'inquiète et se trompe, est-ce qu'il sera scolarisé?

N'hésitez pas à rassurer votre enfant. Il a le droit à l'erreur. Si ça ne va pas, ce ne sera pas lui qui sera en cause, mais les attentes qui seraient trop grandes. Face à la personne en charge du contrôle, rappelez que votre enfant est un enfant et que cette situation est particulièrement stressante. Même si vous-mêmes vous êtes très stressé(e), essayez de ne pas le montrer, de vous montrer ferme.
Dans tous les cas il faut deux contrôles négatifs pour imposer une scolarisation. Si le premier se passe mal, n'attendez pas, cherchez du soutien auprès des associations qui proposent un soutien juridique:
LED'A (site Internet) + LED'A (Les Enfants D'Abord) : groupe Facebook 
CISE (Choisir d'Instruire Son Enfant)
UNIE


7- Si mon enfant ne réussit pas tout, est-ce qu'il y aura un deuxième contrôle ou une rescolarisation?

L'excellence ne saurait être exigée ! Dans le décret il est spécifié "Le contrôle de la maîtrise progressive" (article R.131-13), il ne s'agit donc pas de maitrise absolue. Cette demande aurait d'ailleurs été totalement infondée, nul n'est tenu à la perfection.
Une fois encore un second contrôle négatif est nécessaire pour exiger une scolarisation: "Les résultats de ce contrôle sont notifiés aux personnes responsables avec l'indication du délai dans lequel elles devront fournir leurs explications ou améliorer la situation et des sanctions dont elles seraient l'objet dans le cas contraire." (article L.131-10)


Négocier


Comme auparavant, vous pouvez refuser une convocation dans un établissement scolaire avec tests à la clé d'autant que l'article L.131-10 dit toujours "notamment au domicile des parents de l'enfant" 

Comme auparavant vous pouvez refuser des conditions d'examen. En effet l'article L.131-10 précise que c'est l'enseignement qui doit être contrôlé : "faire vérifier que l'enseignement assuré est conforme au droit de l'enfant à l'instruction". La loi parle donc de contrôle de l'instruction et non de contrôle de l'enfant, ce qui est logique puisque les écoles classiques et hors contrat sont contrôlées sur ce qu'elles proposent et non sur les résultats des enfants.

De plus l'article R.131-13 stipule "en tenant compte des méthodes pédagogiques". Par conséquent les exercices doivent tenir compte de vos choix pédagogiques. Si votre enfant a l'habitude d'apprendre avec des supports Montessori, des supports actifs (films, livres, jeux, visites), les exercices doivent en tenir compte. Ainsi vous pourrez proposer qu'il évoque ou montre ce qu'il a vu ou fait ou bien qu'il utilise le matériel avec lequel il apprend ou encore un de ses jeux pédagogiques.


D'autre part l'article R.131-14 précise "adaptés à son âge et son état de santé" : on ne peut donc pas convoquer un enfant pour une durée longue alors qu'il est jeune ou lui demander plus que ce qu'un enfant de son âge ferait à l'école. En outre si l'enfant a des difficultés particulières, la personne en charge du contrôle a l'obligation d'en tenir compte.

En outre, comme l'a justement remarqué une maman sans école vous pouvez ajouter l'article 3-1 de la Convention internationale des droits de l'enfant : « Dans toutes les décisions qui concernent les enfants, qu’elles soient le fait des institutions publiques ou privées de protection sociale, des tribunaux, des autorités administratives ou des organes législatifs, l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale».

Ajout du 20 février suite au partage réalisé par une maman sur Bulle IEF (merci à elle de m'avoir autorisée à copier!) :
Des passages intéressants ici et là, passages copiés ci-dessous : 
"L'évaluation des acquis des élèves doit partir du quotidien de la classe pour observer et évaluer les progrès des élèves tout en fixant des situations d'évaluation à certains moments et en gardant toujours la perspective d'une évaluation constructive."
[Les situations d'évaluations donnent des informations] qui enrichissent [les observations du quotidien] mais ne peuvent s'y substituer."
"Conduite avec rigueur et bienveillance, l'évaluation souligne les réussites, les progrès, petits ou grands, que l'élève a accomplis : les lui signifier explicitement, ainsi qu'à ses parents, contribue à le motiver. "
"Le positionnement de l'élève sur l'échelle du niveau de maîtrise des compétences du socle s'appuie sur le bilan de ce qu'il a acquis durant le cycle. Il ne résulte pas d'une évaluation spécifique mais s'apprécie à partir du suivi régulier des apprentissages [...]"
En clair il apparait donc plus logique de se baser sur ce qui a été réalisé tout au long de l'année que sur une évaluation ponctuelle. Si l'évaluation scolaire suppose un regard bienveillant, au nom de quoi un contrôle pédagogique serait-il autorisé à être non bienveillant?


Enfin, le conseil constitutionnel a refusé le projet de loi visant à donner tous les pouvoirs à l'inspection académique! (lien) Celle-ci ne peut donc pas imposer lieu et modalités. Face à une inspection académique qui joue les dictatrices, vous pouvez aussi rappeler qu'en France, il n'existe pas encore de monopole éducationnel.

Bon courage à tous !
Et surtout n'oubliez pas : même si le contrôle pédagogique est un moment stressant, il est possible de vivre un contrôle pédagogique respectueux où un dialogue constructif entre vous et les personnes en charge du contrôle est possible. 
Et puis surtout n'oubliez pas le contrôle, c'est quelques heures à grincer des dents pour des mois de partages en instruction en famille! ☺

Mes livres sur l'instruction en famille : 

Ici, inscription à la newsletter pour ne manquer aucun billet :

14 commentaires:

  1. merci pour cet article, clair et soutenant, comme toujours !

    RépondreSupprimer
  2. je pense que mes questionnement t ont inspiré
    alors je regarde les attendus du cycle 3 et là ????
    Identifier, choisir et mobiliser les techniques vocales et corporelles au service du sens et de
    l'expression.
    Mettre en lien des caractéristiques musicales d'œuvres différentes, les nommer et les présenter
    en lien avec d'autres savoirs
    Explorer les sons de la voix et de son environnement, imaginer des utilisations musicales, créer
    des organisations dans le temps d'un ensemble de sons sélectionnés.
    Développer sa sensibilité, son esprit critique et s'enrichir de la diversité des gouts personnels et
    des esthétiques
    je ne suis pas sure de bien tout comprendre !!! tu fais du super bon boulot mais je pense qu il me manque des "traductions" ou des exemples concrets pour bien tout comprendre !!! :(
    il y a des moment ou je me sens nulle :(
    isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re-bonjour Isabelle :) En fait vous êtes plusieurs à m'écrire ces derniers temps, comme toujours en janvier, saison des contrôles...

      Je vais ajouter quelques précisions... c'est vrai qu'ayant été formée au jargon EN, ces termes ne me posent pas de souci, ce qui n'est pas si évident lorsqu'on n'en a pas l'habitude ! Je les avais donc copiés... Généralement les personnes en charge du contrôle se soucient assez peu de cette dimension. :)
      Donc :
      - "Identifier, choisir et mobiliser les techniques vocales et corporelles au service du sens et de l'expression." : chanter, danser en essayant de suivre le sens de la chanson, de la musique, d'y exprimer une émotion.
      - "Mettre en lien des caractéristiques musicales d'œuvres différentes, les nommer et les présenter en lien avec d'autres savoirs" : ce sont surtout des connaissances prévues au collège. Le lien avec d'autres savoirs est par exemple de connaître l'époque, le lieu ou bien de faire des rapprochements avec des oeuvres culturelles. Sur le blog il y a des liens pour savoir ce qui se fait au collège en musique : http://apprendreavecbonheur.blogspot.fr/p/sur-le-blog-clic-sur-les-intitules-arts.html
      - "Explorer les sons de la voix et de son environnement, imaginer des utilisations musicales, créer des organisations dans le temps d'un ensemble de sons sélectionnés." : chanter, utiliser des objets inhabituels pour créer un univers musical.
      - "Développer sa sensibilité, son esprit critique et s'enrichir de la diversité des gouts personnels et des esthétiques" : écouter des musiques différentes, comparer ses goûts avec d'autres, comparer des oeuvres musicales en disant laquelle on a préféré.

      Bonne journée :)

      Supprimer
  3. C'est vrai que le galimatia EN est assez indigeste. Cela dit, tout dépend de quel type d'inspecteurs on parle. En général, ils sont au maximum 4 pour le collège (si je compte parfois une assistante sociale EN, ça nous est arrivé au 1er contrôle).

    Mais en règle générale, chaque inspecteur contrôle dans son domaine de compétences donc il n'y a pas trop de souci à se faire sitôt qu'on a pris connaissance des noms et des spécialités de chacun - précisés dans le courrier de "convocation".

    Pour ce qui concerne la musique et tout le tremblement (arts en général), ça ne va guère loin, ils préfèrent en général se focaliser sur les matières cruciales pour eux.
    D'autant qu'ils savent qu'ordinairement, les connaissances artistiques des enfants IEF sont bien supérieures à ceux scolarisés.

    Tout ce que tu évoques (et ce de façon très complète) n'est pas nouveau. L'entretien avec "les personnes responsables" a toujours eu lieu chez nous et les exercices également (principalement niveau primaire).

    Merci d'avoir bien précisé que le contrôle devait tenir compte de l'état de santé de l'enfant. C'est important et du coup, l'entretien prend tout son sens. Le handicap est souvent "une vue de l'esprit" parmi le personnel de l'EN !!!

    Valérie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Valérie,
      Merci pour ton partage d'expériences.
      Auparavant les exercices n'étaient pas stipulés dans les textes législatifs, ils étaient fréquemment présents surtout au collège... mais pas automatiques pour autant. Comme tu le sais nous avons fait sans à plusieurs reprises. :)

      Quant au handicap... pas toujours facile d'être entendus avec certains... Ne pas hésiter à rappeler qu'ils ont l'obligation d'en tenir compte.

      Bon week-end !

      Supprimer
  4. ho 4 personnes pour le collège !!! je crois que je fais un malaise ! je n ai trouvé personne qui me parle de comment se passent les contrôles niveau collège :(
    isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Isa, niveau collège, ça dépend du secteur où vous êtes... mais pas seulement... Par exemple ici jusqu'à l'année dernière convocation dans un collège avec exercices sur table, 3/4 h à 1 avec 4 enseignants différents. Nous avons accepté une année (il ne devait pas y avoir d'exercices sur table...) puis refusé et à ce moment là visite à notre domicile : une seule personne.
      L'an dernier, comme nous avions été plusieurs parents à refuser les convocations collège, convocation à l'inspection académique, une seule personne en face à face, pas d'exercices systématiques.
      Ailleurs, par exemple, deux personnes se déplaçaient à domicile, pas d'exercices imposés...
      Peut-être ne vous a-t-on pas répondu car personne ne sait comment ça se passera cette année... En tout cas il n'y pas plus de raisons d'accepter des tests sur table dans un collège! Réfléchissez à ce qui vous convient à vous en vous basant sur la loi.

      Bonne journée.

      Supprimer
  5. Moi ce qui me rassure le plus dans le nouveau texte (que je n'aime pas du tout qu'on soit bien d'accord), c'est qu'il est clairement écrit qu'il y a d'abord le rendez-vous pour lequel la présence de l'enfant n'est pas obligatoire (en cas de soucis il n'a pas forcément besoin de voir ses parents le défendre, il pourrait changer sa façon de faire pour "bien faire"). Et il est également écrit que les exercices se font "ensuite".
    Ce qui veut dire que mon chéri et moi, avons bien l'intention de demander en l'absence de notre fille, à voir les exercices qui vont lui être proposé pour s'assurer qu'ils tiennent compte de notre méthode pédagogique.
    Bon avant ça, on va mener l'enquête auprès des familles de notre ville pour connaître la tendance. Car comme tu le dis, tout dépend de l'interlocuteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Tiphanya, même si je comprends ce que tu veux dire, le risque est alors d'avoir une heure d'exercices pour l'enfant... alors que si entretien d'abord puis exercices dans la foulée, sans doute plus facile de négocier peu d'exercices... Pour ma part j'ai peur que ce soit interprété comme = tests sur table en groupe d'où l'importance selon moi d'être clairs rapidement sur les limites que vous souhaitez poser car j'ai vécu deux "époques", une époque où tout le monde ou presque acceptait les tests et on était alors perçu comme une brebis galeuse par l'EN quand on demandait autre chose et une époque où nous étions davantage à refuser et parfois rien à négocier! Je pense qu'il vous faudra être vigilants...
      Bonne soirée !

      Supprimer
  6. Merci Isa Lise pour cet article si intéressant, positif, et bienveillant comme toujours !
    Je le transfère à une amie qui a son contrôle demain et dont sa fille est stressée. Ça pourra aider. MERCI ❤
    Murielle G.

    RépondreSupprimer
  7. Merci Murielle pour ton retour. :) Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  8. pour nous le contrôle à été un moment très sympa, et a motivé mon enfant dans ses apprentissage, il était content de voir qu'on attendait quelque chose de lui, et dès le lendemain matin,à huit heure, il était assis avec son crayon en disant 'maman, on commence l’école!', le contrôleur c'est aussi quelqu'un qui écoute l'enfant individuellement, une ouverture vers l’extérieur et c'est plutôt valorisant. et il y a plein de manières d'atteindre les objectifs des cycles 2,3,4. de façon ludique, sans pression, mes enfants font très peu d'école, passent énormément de temps à jouer mais bizarrement apprennent quand même les choses...et de manière durable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce partage Juliane. :)
      Effectivement le contrôle peut être une motivation pour l'enfant si la personne en face respecte choix pédagogiques et famille. Une de mes filles appréciait aussi le contrôle lorsqu'elle était petite parce que ces conditions étaient remplies et parce que, en ce qui nous concerne, celui-ci avait été balisé en amont. :)

      Supprimer