Accéder au contenu principal

Loi visant à limiter la liberté d'instruction : saisir le conseil constitutionnel


Comme tout le monde je crois j'aimerais profiter de la période de Noël pour me concentrer sur ma famille, sur des nouvelles positives. Je profite également de cette période pour travailler mais il est impossible de ne pas réagir lorsque le gouvernement ne nous laisse aucune trêve...

Depuis fin octobre un décret impose exercices écrits et oraux ainsi que les cycles (2, 3 et 4).
Cependant une loi est supérieure à un décret et il est encore possible de négocier (je vous en reparlerai prochainement).

Or une loi est à l'étude depuis plusieurs mois et a été validée durant les vacances:
 « L’autorité de l’État compétente en matière d’éducation détermine les modalités et le lieu du contrôle. »
et pour renforcer cette décision unilatérale sans aucune concertation nécessaire : « L’autorité compétente de l’État en matière d’éducation met également en demeure les personnes responsables de l’enfant de l’inscrire dans les quinze jours dans un établissement d’enseignement public ou privé lorsqu’ils ont refusé deux fois de suite, sans motif légitime, de soumettre leur enfant au contrôle annuel prévu au troisième alinéa et de faire connaître au maire l’établissement scolaire qu’ils auront choisi. " (texte : article 14 bis est devenu l'article 31)

Si cette loi n'est pas contrée très rapidement il restera possible de réagir mais ce sera encore plus compliqué et la liberté d'instruction sera plus encore menacée, la nécessité de tenir compte des enfants également.
  • Des députés ne s'y sont pas trompés  : des députés LR souhaitent saisir le Conseil Constitutionnel. Pour y parvenir il faut qu'ils soient au moins 60 députés ou 60 sénateurs. Il est donc urgent d'interpeller nos députés LR et Centre et les inviter à prendre contact avec Isabelle Le Callenec (député LR qui a montré son engagement à nos côtés) ou Christian Jacob (président du groupe LR à l'Assemblée nationale) et qu'ils leur indiquent qu'ils sont favorables à ce que les groupes LR ou Centre saisissent le conseil constitutionnel pour annuler cet article. 
Un argumentaire est proposé sur le site de LED'A (association IEF).
Une lettre est proposée par FELICIA (fédération pour les familles sans école et écoles hors contrat).

Edit janvier 2017 : "Mardi 27 décembre 2016, le Conseil constitutionnel a été saisi de la loi relative à l'égalité et à la citoyenneté par au moins 60 sénateurs et au moins 60 députés." (lien)

Ici, inscription à la newsletter pour ne manquer aucun billet :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Instruction obligatoire dès 3 ans et nouvelle menace pour l'IEF

Proposition 1 : Instruction obligatoire dès 3 ans La mesure est annoncée, des votes sont proposés, la mesure est abandonnée pour être reproposée, non votée, reproposée, pffiou.

Et oui, une fois encore, on nous propose- ah non cette fois on nous promet l'instruction obligatoire dès 3 ans. Un article parmi tant d'autres ici avec la coquille habituelle : confusion "scolarité" et "instruction.
La proposition a été déposée le 6 décembre 2017 (lien ici).
L'annonce est déjà faite, la détermination est affichée : à partir de 2019, tous les enfants de 3 ans et plus seront concernés par l'obligation d'instruction.
A partir de septembre de cette année, une expérience sera déjà tentée hors métropole (plus d'informations là).
A titre indicatif, en 2015/2016, 97,6 % des enfants étaient scolarisés en France (source), seulement 11,9 % des petits de 2 ans, ce qui, selon moi, est une bonne chose. 

Des moyens suivront-ils ?
On nous explique que c'est indispe…

Assocations nationales et Listes locales

 Monde : découpage ensuite par continents, pays et régions :
Carte IEF

Calendrier des rencontres non scos là.
Associations nationales Instruction en famille
Quatre associations nationales, par ordre de création  :
LED'A (site Internet) + LED'A (Les Enfants D'Abord) : groupe Facebook 
CISE (Choisir d'Instruire Son Enfant)
LAIA (Libres d'Apprendre et d'Instruire Autrement)
UNIE

Pour mieux agir ensemble, 3 associations (LED'A, CISE et LAIA) se sont associés à un groupe de réflexion/action, le Collect'IEF.
Ensemble ils se réunissent dans le Collectif Pour la Liberté de l'Instruction  (CPLI)

Depuis quelques années il existe également un portail autour de l'instruction en famille : Le portail de l'IEF

De plus une fédération existe également, elle concerne les enfants sans école et les enfants en école sans contrat EN :  FELICIA : Fédération pour la Liberté du Choix de l'Instruction et des Apprentissages et page ici.

Collectif  L'école est la …

Un sondage pour les familles sans école (clos)

Aujourd'hui je vous propose un sondage réservé aux familles sans école ou qui envisagent de l'être. Attention si CNED réglementé je vous demande de ne pas le compléter. En effet, le CNED réglementé ne subit pas les mêmes contrôles et nécessite l'autorisation de l'inspecteur d'académie. Je pense que pour bien représenter l'instruction en famille (avec le CNED réglementé, il s'agit d'instruction à domicile), pour éviter un nouvel amalgame qui justifierait une fois encore le rognage de droits, il est important d'obtenir un cliché sur l'instruction en famille et les cours par correspondance (CNED libre et autres cours).

L'intérêt de ce sondage est de :
- poursuivre le travail d'information auprès du grand public que je me suis fixé
- casser les préjugés, idées préconçues erronées de certains élus
- fournir un outil pour réagir face aux nouvelles menaces contre l'instruction en famille

Le sondage est à retrouver ici. Les questio…